Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vertige

Franck Thilliez

Franck Thilliez

L'histoire:

Jonathan se réveille dans une grotte auprès de deux inconnus, de son chien-loup et d'un cadavre. Sa main est enchaînée à une paroi. Les deux autres hommes, Farid et Michel, sont eux aussi entravés. Farid a une chaine à la cheville. Quant à Michel, son visage est prisonné d'un masque en métal, tel le Comte de Monte Cristo. Ces hommes ne se connaissent pas, n'ont rien en commun, sauf leur condition de prisonnier.

Pourquoi sont-ils ici? Qui peut leur vouloir au point de les condamner à une mort lente et douloureuse, tout en sachant que personne ne pourra les découvrir?

Mon avis:

Ce livre traîne dans ma PAL depuis quelque temps et je n'avais jamais lu cet auteur. A l'occasion d'un challenge littéraire chez Livraddict, je me plonge dans ce thriller. D'après mes petites recherches internet, je découvre que ce livre est décrit comme: "un thriller éprouvant, un Saw à la française..."

Waou quel programme. J'ai regardé Saw et je me suis souvent retrouvée le coeur au bord des lèvres comment on pouvait imaginer une telle horreur. L'esprit humain ne cessera jamais de me surprendre.

Pour ce qui est du livre, je dois avouer que je l'ai dévoré. Je l'ai commencé dans le train hier soir et je l'ai fini ce matin au bureau. Je me surprend moi-même.

Franck Thilliez a réussi le pari incroyable de nous inclure dans un huis clos angoissant au possible mais terriblement addictif. Cette promiscuité, cette situation obligent les prisonniers à une remise en question sur leur vie et leur comportement.

Que ce soit Jonathan et sa vie de baroudeur alpiniste, Farid et sa très jeune vie de délinquant ou Michel et sa douleur. Tous sont obligés d'admettre en face des vérités qui font mal.

L'auteur a réussi à créer une atmosphère lourde et angoissante sans tomber dans le sensationnel à deux francs. Certes, l'on peut retrouver une tendance à la SAW par rapport à l'enfermement de 3 inconnus, mais cela est fait avec une certaine délicatesse.

La présence du chien de Jonathan apporte une certain page de tendresse à cette situation.

Que dire de l'auteur? Sa plume est incroyable à lire, d'une fluidité agréable, nous faisant avaler les mots à une vitesse vertigineuse. Son phrasé est parfait. Je n'ai ressenti aucune lourdeur, aucun moment de battement.

L'intrigue nous entraîne dès le début dans une chasse à la vérité et aux sentiments.

Face à l'épreuve, nous sommes nus. Notre âme se dévoile.

Vertige nous entraine dans le plus profond de l'âme et nous dévoile ce que l'homme peut imaginer de plus noir.

Vertige est une claque littéraire.

 

Marjorie

S
Figures-toi que j'ai encore jamais lu Thilliez, faudrait peut-être que je le fasse un jour :P Tu me donnes bien envie de lire celui-là mais j'avais quand même plutôt envie de commencer par le Syndrome [E] ... j'hésite maintenant XD
Répondre
K
Ben écoute je dois aussi le lire celui-là. Il faudra qu'on compare nos avis ensuite coupine :-)