Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Flétrissure

Nele Neuhaus

Nele Neuhaus

RESUME :

 

Le meurtre a tout de l’exécution. Qui a bien pu tuer d'une balle dans la tête cet homme de quatre-vingt douze ans ?  Par ailleurs la victime, David Josua Goldberg, devait connaître son assassin car il n'y a aucune marque d'effraction, juste un chiffre mystérieux écrit  sur le mur avec du sang.

L'affaire devient encore plus étrange lorsque, à l'autopsie, on découvre, sur le bras gauche de Goldberg, la trace du tatouage effacé de son groupe sanguin. Comment peut-on trouver sur un Juif, rescapé des camps de concentration, ce signe infamant, celui que portaient tous les membres de la SS ? Avant même que le très distingué commissaire Oliver Von Bodenstein et sa collègue, la très prosaïque Pia Kirchhoff, aient pu commencer à enquêter, l'affaire leur est retirée par ordre du ministère de l'Intérieur allemand.

Mais bientôt les meurtres se succèdent, tous plus énigmatiques les uns que les autres. Chaque fois les victimes sont très âgées et le mode opératoire d'une atroce cruauté. Bientôt, les deux enquêteurs concentrent leurs soupçons sur une famille éminemment respectée de la haute société francfortoise. Le lecteur s'infiltre peu à peu dans le monde fermé de la grande bourgeoisie allemande, qui, derrière les grilles de ses magnifiques propriétés, sait si bien garder ses terribles secrets…

 

MON AVIS :

 

On commence tout de suite avec un premier mort, une énigme que ce David Goldberg juif américain survivant de l'holocauste, mais portant le tatouage des membres de la SS et dans la foulée les morts se succèdent.

Il faut bien suivre car il y a une multitude de personnages, et plusieurs retours en arrière. On s'aperçoit que toute l'histoire tourne autour de la famille Kaltensee. Les enquêtes menées par le commissaire Oliver Von Bodenstein, qui à l'avantage de faire parti du même milieu social que la famille Kaltensee, et sa collègue Pia Kirchoff essayent de s'y retrouver malgré l'acharnement de certains protagonistes à leur mettre une multitude d'obstacles pour les empêcher de découvrir la vérité.

On se prend au jeu de cette enquête qui mêle passé et présent, les SS et la Stasi, les magouilles politiciennes, les passions qui animent certains des personnages qui les amènent au pire des actes pour défendre leurs idées et pour protéger leurs actes passés. Les personnages sont bien brossés.

A travers ce polar historique on découvre aussi le destin d'une région, la Prusse Orientale, des grands châteaux et des vastes domaines, et de cette période si difficile à expliquer et comprendre, le National-Socialisme.

On s'attache plus à certains protagonistes car on découvre au fil des pages, la souffrance qu'engendre le silence sur le passé. Le suspens est maintenu jusqu'à la fin, c'est un bon scénario.

A découvrir surtout si on aime l'histoire, entre autre de la Seconde Guerre Mondiale.

 

Catherine