Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aeternia - la marche du prophète

Gabriel Katz

Gabriel Katz

L'histoire:

 

Leth Marek, gladiateur à la renommée internationale, prend sa retraite après une dure vie de combats dans l'arène. Il souhaite offrir une vie meilleure à ses fils et part vivre à la cité de Kyrenia. Il espère ainsi finir paisiblement sa vie, entourée de sa maisonnée et de ses deux fils, qu'il n'a pas vu grandir.

 

Mais même dans la cité tranquille de Kyrenia, la révolte et le changement grondent. Le sang appelle le sang. Leth Marek pensait-il pouvoir oublier son passé de combattant?

 

Mon avis:

 

Ce livre m'a été conseillé par un libraire d'Amboise qui, me voyant flâner dans le rayon avec le Sorceleur à la main, m'a dit que j'allais adorer. En plus c'est un auteur français. Banco, je m'empresse de le prendre et je le mets de côté pour plus tard.

 

Ce livre raconte l'histoire de Leth Marek, gladiateur et combattant invaincu, qui décide de prendre sa retraite dans une cité tranquille avec ses fils, loin du sang et de la violence. Sa "nouvelle vie" va très vite prendre fin et obliger notre héros à redevenir un être meurtrier et violent, pour le bien des siens. Sa vie va changer quand il croisera le chemin du prophète.

 

Dans le même temps, Varian arrive à la cité pour entamer sa formation de clerc qui lui permettra d'accéder la fonction prestigieuse de Prêtre. Son intelligence et son côté calculateur, le tout additionné à la "bonne rencontre", vont changer sa vie à tout jamais.

 

Certaines scènes m'ont fait penser à la série sur le Lion de Macédoine écrite par David Gemmell. La violence des combats est similaire à celle que l'on retrouve dans ces romans, notamment lors des scènes de guerre. J'ai d'ailleurs trouvé que, de façon générale, le style Katz faisait penser au style Gemmell. Alors, quand on connait le style littéraire de David Gemmell, que j'aime énormément, vous pouvez vous douter de mon engouement pour notre frenchie.

 

Le rythme du roman est plutôt soutenu mais démarre doucement. L'histoire va prendre son envol au bout d'une cinquantaine de pages pour trouver son rythme de croisière.

 

Le personnage de Leth Marek est bourru mais attachant tout en étant cynique. Il ne pourrait en être moins, ayant passé sa vie à cotôyer la violence de l'arène et la mort au quotidien. Sa rencontre avec certains personnages du roman, comme le Danseur  ou la prêtresse Nessirya, va marquer la vie de notre gladiateur à la retraite.

 

Concernant la plume de l'auteur, il n'y a rien à redire. Le style est très agréable à lire et facile. Le roman est très bien écrit et l'intrigue suit bien le fil de l'écriture. Chaque chapitre nous donne envie de finir le suivant pour comprendre l'histoire et en arriver à son dénouement.

 

Ambitions de politiciens, religions, prophète et faux semblants constituent un savant mélange qui fait de ce roman une très bonne lecture. Leth Marek, juste un être humain au final, nous emmène dans sa vie, son quotidien et nous fait partager sa tristesse, sa joie, son envie de vengeance et de sang.

 

En résumé, il me faut le tome 2 pour connaître la suite. Et ce sera pour un prochain billet.

 

Très bonne lecture à tous les accros des romans...

 

Marjorie

Laura 20/11/2016 14:51

Et bien je ne connaissais pas et je découvre.
Je me le note dans un coin.
Merci de la découverte.
Bon dimanche

Sylphideland 14/11/2016 14:48

J'en entends tellement parler de cet auteur !
Le soucis c'est que tout le monde me conseille des livres différents XD Un coup c'est Aeternia, un coup c'est La maîtresse de guerre, un autre coup c'est Le puit des mémoires ... et puis, il ne vient pas de sortir un autre livre ? On en parle déjà pas mal du nouveau je crois. Du coup je sais pas :P
Je vais peut-être faire comme toi et commencer par Aeternia :P
Des bisous !!

KalouMarjojo 15/11/2016 10:15

Aternia m'a été conseillé directement par le libraire. Donc, me disant qu'il connait un peu son taf quand même, j'avoue que j'ai suivi le rythme mais sans déception. J'aime beaucoup son style, même si je pense que ça manque un peu de sang :-D
Des bisouuuuus coupine