Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Agatha Raisin enquête: la quiche fatale

M.C Beaton

M.C Beaton

L’histoire :

 

Sans raison particulière, Agatha Raisin, pimpante quinquagénaire londonienne, décide de prendre sa retraite et vendre sa société pour aller vivre dans le cottage qu’elle a récemment acquis au cœur d’un village des Cotswolds.

 

Afin de tenter de s’intégrer à la population, elle décide de participer à un concours de quiche mais rien ne se passe comme prévu. Une personne meurt empoisonnée après avoir mangé sa quiche, la forçant à devoir admettre sa tricherie. En effet, elle a acheté la quiche à Londres. Shocking !!!

 

Qui a empoisonné la quiche d’Agatha et qui pouvait en vouloir la victime ?

 

Devant la situation, Agatha Raisin va partir à la découverte de la vérité, telle une Miss Marple en puissance.

 

Mon avis :

 

Depuis le temps que j’entendais parler de ce roman, je profite d’un récent passage dans une librairie pour me le prendre. Installée confortablement dans mon canapé devant un bon feu (je vous promets, ça fait cliché mais c’est vrai), je me lance dans la découverte de ce livre.

 

Déjà, j’aime beaucoup le titre. La quiche fatale met une touche de gaieté rien qu’en lisant la couverture.

 

L’histoire débute par la retraite un peu prématurée de notre héroïne Agatha Raisin.

 

Elle ne connait pas la campagne, elle est une pure citadine mais elle veut vivre dans un cottage au sein d’un petit village. On ne sait pas trop pourquoi mais, déjà, le sourire monte aux joues rien qu’à l’image que ça donne.

 

Voulant participer à un concours de la meilleure quiche, mais cuisinant comme « une quiche » (on excusera ce vilain mot d’humour très facile je le reconnais), elle décide d’acheter une bonne quiche épinard chez un traiteur pour gagner le concours.

 

Mais, rien ne se passe comme prévu et le juge de la compétition meurt empoisonné et le coupable est la quiche d’Agatha, ce qui la forcera  à avouer la sombre vérité : Agatha Raisin ne sait pas cuisiner.

 

Rien qu’en écrivant ces lignes, je souris au rappel de ce livre que j’ai terminé tout juste ce matin.

 

Le style du roman est léger et agréable à lire, tout en étant soutenu. Tout est fluide dans ce livre. Dès que l’on passe les premières pages, on se sent emporté dans le voyage entamé par cette femme.

 

J’ai adoré l’histoire. Agatha Raisin est une Miss Marple quinquagénaire. Elle quitte une vie remplie pour un endroit plus que calme mais où, finalement, elle va trouver ce qui lui manquait avant.

 

L’auteure a créé un personnage attachant mais les autres ne sont pas en reste. Que ce soit le policier Wong, qui se prend d’affection pour Agatha, ou la femme du pasteur, qui est la bonté incarnée et va apporter beaucoup à notre héroïne, tout ce petit monde m’a fait rêver.

 

Je suis une fan de l’Angleterre et de ces petits villages, à la Barnaby ou Agatha Christie, où pleins de petits potins et secrets se nichent.

 

J’ai passé un excellent moment de lecture avec Agatha Raisin. Ce personnage, très humain, ressemble à beaucoup de femmes et c’est ce qui est bien. Ce n’est, ni une wonder woman, ni une gazelle à qui tout réussit.

 

C’est juste une femme comme les autres, la rendant accessible à tout lecteur.

 

En résumé, Agatha Raisin mène l’enquête nous fait passer un très bon moment livresque. Beaucoup d’humour au rendez-vous, des secrets et potins en tout genre et un début de série qui laisse présager de bonnes lectures.

 

A bientôt les accros

 

Marjorie