Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE ROMAN DE BERGEN (6 Tomes)

Gunnar STAALESEN

Gunnar STAALESEN

Saga norvégienne haute en couleurs qui a pour toile de fond

la ville de Bergen

 

De 1900 à 1999 en six tomes: L'histoire de nombreuses familles, de tous les événements mondiaux, et des répercussions sur leur vie. Un siècle de passions humaines.

 

1900 L'aube 2 tomes

 

Nous débutons par le meurtre du consul Frimann qui venait de passer la nuit, non pas avec son épouse, mais avec la belle et sensuelle Maren Kristine Pedersen, bien connue de certains messieurs de la haute société de Bergen. Cet assassinat va totalement bouleverser la vie de nombreux protagonistes, dont l'inspecteur Moland et Ole Berstad. On fait connaissance de membres de la bourgeoisie berguenoise et aussi d'hommes et de femmes quittant la campagne et la pauvreté pour venir construire les lignes de chemin de fer.

 

1916, Bergen est victime d'un gigantesque incendie et doit se reconstruire.

 

Les conflits sociaux apparaissent, qui divisent les familles, deux frères se retrouvent dans des camps opposés. Dans le monde, le krach boursier de 1929, la montée du fascisme, la lutte entre bolcheviks et nationalistes libéraux.

 

Les personnages du tome 1 vont passer le relais à leurs enfants, pour construire une nouvelle société, faire évoluer les mœurs et pour certains se déchirer.

 

Et à Bergen, cela fait 25 ans que le consul Frimann

a été assassiné qui veut rouvrir l'enquête ?

 

1950 Le zénith 2 tomes

 

Les années 30, on découvre les héritiers de nos premiers protagonistes. Chacun d'eux prend des directions politiques différentes. Les fils de famille Brandt et Helgesen s'opposent, l'un se sent proche du communisme, l'autre est fasciné par le nazisme et assiste aux Jeux olympiques de Berlin de 1936.

 

Pendant la Deuxième Guerre Mondiale, la Norvège est déclarée neutre mais subit l'occupation dès 1940.

 

Chacun de nos héros va choisir son camp. La résistance, l'exil où le ralliement avec l'occupant. L'auteur nous expose aussi la condition des juifs norvégiens à travers le destin de la famille Liebermann.

 

En 1945, la libération sonne l'heure des règlements de compte, le jugement des collaborateurs de l'occupant nazi, le retour au pays des prisonniers et des survivants, où de l'exil. Les petits enfants de la génération de 1900 doivent tourner les pages des heures très sombres de la guerre, et tracer à leur tour leur chemin dans la vie. Certains enfants vont subir les engagements extrêmes de leurs parents.

 

1999 Le crépuscule 2 tomes

 

Les parents et grands-parents doivent s'adapter à cette jeunesse  « des enfants de la paix"  sur fond de musique américaine, de liberté, de l'amour libre.

 

Période turbulente et exaltante qui impose de nombreux changements dans la société berguenoise. La période des années 1980 voit l'émergence d'une nouvelle société avec la manne pétrolière. Certains vont être ébranlés dans leurs convictions politiques, religieuses, et morales.

 

"Et le consul Frimann resurgit avec l'apparition d'un certain Varg Veum…. détective.

Et toujours la même question en clin d'oeil : Qui a tué le consul Frimann…."

Je vous rassure, grâce à sa confession révélée dans les dernières pages nous savons enfin qui a tué et pourquoi, le fameux consul Frimann…..

 

Dans le tome 2, L'auteur nous présente la filiation des premiers protagonistes, qui doivent choisir à un moment où à un autre leur destin. Les fantômes du passé ne sont jamais loin. Il faut pour certains assumer des actes dont ils ne sont pas responsables.

 

Mon avis : Six tomes d'une vaste épopée norvégienne, évidemment les noms ne sont pas toujours faciles à se rappeler, ainsi que les expressions, mais il y a des lexiques, des plans de la ville de Bergen, et des arbres généalogiques.

 

C'est très intéressant à lire, évasion garantie, beaucoup de personnages, reflet de la société, suivant les époques. Bourgeoisie, domestiques, paysans, pêcheurs, hommes de peine.

 

Les femmes dans les premiers tomes n'ont pas toujours la vie facile, pour les norvégiennes la liberté a dû être gagnée de haute lutte.

 

Le pilier de cette saga c'est Bergen, les constructions en bois qui disparaissent lors du grand incendie, les bateaux qui explosent pendant la guerre. La vie intellectuelle et naturellement les amours des protagonistes.

 

Je me suis prise au jeu de pistes que l'auteur met en place avec l'assassinat du consul, je me suis attachée à certains personnages, c'est aussi une excellente étude sociologique d'une ville, avec la reconstruction des quartiers, l'école et la religion.

 

Si vous ne reculez pas devant le nombre de tomes et de pages, je vous conseille cette lecture. Rendez-vous à Bergen….Très bonne lecture.

 

Kalou