Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LES PIEGES DE L'EXIL

Philip Kerr

Philip Kerr

L'histoire : Au milieu des années 1950, Bernie Gunther est l'estimé concierge du Grand-Hôtel de Saint-Jean-Cap-Ferrat, sous une identité d'emprunt qui le met à l'abri des représailles et des poursuites (il figure sur les listes des criminels nazis recherchés).

 

 

 

Mais son ancienne activité de détective et son pays lui manquent.

 

 

 

Pour tromper son ennui il joue au bridge avec un couple d'anglais et le directeur italien du casino de Nice. Introduit à la villa Mauresque où réside Somerset Maugham, l'auteur le plus célèbre de son temps, il trouve enfin l'occasion d'éprouver quelques frissons.

 

 

 

Somerset Maugham, victime d'un maître chanteur qui détient des photos compromettantes où il figure en compagnie d'Anthony Blunt et de Guy Burgess, deux des traîtres de la bande de Cambridge, a besoin d'un coup de main….

 

 

 

Très vite la situation se corse, car Bernhard Gunther est dangereusement rattrapé par son passé. Le roman offre un éblouissant portrait romanesque de l'écrivain, ancien espion de la Couronne, tout en entraînant le lecteur dans une machination palpitante.

 

 

 

Mon avis : Enfin le retour de Bernhard Gunther, « Bernie » pour les intimes, le super héros de Philip Kerr.

 

 

Dont nous suivons les aventures avec passion. Depuis l'époque où il était "Kommissar" dans l'époque trouble du IIIe Reich, avant de donner sa démission à cause de ses idées politiques pas vraiment en phase avec le nazisme.

 

 

 

Bernie a survécu à tout y compris les camps soviétiques, nous le retrouvons en 1956 sur la Côte d'Azur concierge au Grand-Hôtel de Saint-Jean-Cap-Ferrat mais sous le nom de Walther Wolf.

 

 

 

Notre Bernie n'est pas au mieux de sa forme, car il vit très mal le départ de sa femme. A l'aube de la soixantaine il avait même envisagé de se suicider, heureusement tiré d'affaire, notre Bernie s'ennuie ferme.

 

 

 

Alors il joue au bridge avec des anglais et un italien. Naturellement il tombe sous le charme de la belle Anna French, qui se dit écrivaine et lectrice de Graham Greene.

 

 

 

Mais Bernie va rencontrer un très grand écrivain Somerset Maugham à la villa Mauresque, ce dernier a 82 ans et un redoutable bridgeur. Naturellement les ennuis vont commencer pour Bernie.

 

 

 

Car l'écrivain est victime d'un chantage et cherche à récupérer une photo compromettante qui le montre au bord d'une piscine dans le plus simple appareil et accompagné de ceux que l'on a appelé « la bande de Cambridge ».

 

 

 

Des retrouvailles fort désagréables avec Harold Henning ancien capitaine dans le service de renseignement de la SS, que Bernie avait retrouvé à Königsberg en Prusse Orientale dans les années troubles 1944 1945, vont nous permettre de comprendre les événements qui se sont déroulés lors de la déroute allemande, et découvrir un Bernie moins cynique et surtout pour une fois très amoureux.

 

 

 

 

Comme d'habitude Philip Kerr nous entraîne dans des aventures passionnantes avec tous les ingrédients habituels, l'histoire de la Seconde Guerre Mondiale, des jolies femmes, la vengeance et notre cher Bernie qui s'en sort pas trop mal au dernier moment.

 

 

 

D'accord je reconnais, je suis une inconditionnelle de « Bernie » donc pas déçue par ce nouvel opus, j'attends la prochaine aventure de notre aventurier au grand coeur, râleur et à l'humour cynique avec une grande impatience.

 

 

 

 

En espérant que Philip Kerr continue le plus longtemps possible à nous enchanter avec les aventures de notre héros revenu de tout, mais tellement attachant. Bonne lecture.

 

 

 

Kalou