Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour un selfie avec lui

Sam Riversag

Sam Riversag

L’histoire :

 

Mary a tout pour être heureuse.

 

Elle est rédactrice dans un tabloïd anglais et son petit ami est l'homme idéal, jusqu'à ce qu'elle découvre qu'il la trompe et se retrouve brutalement dans une autre dimension. Sa réaction intersidérale la surprend elle-même. Elle sera une femme libre, sans contraintes ni belle-mère.

 

Mais voilà que le félon demande son pardon. Et puis quoi encore? Que feriez-vous à sa place? Comment régler à la fois ses problèmes sentimentaux et professionnels quand votre meilleure amie n'arrête pas de vous mettre dans la panade avec les meilleures intentions du monde?

 

Mary ne peut que se transformer en guerrière ninja pour résister à ce tsunami. Et si la solution à tous ses problèmes venait de l'acteur Benedict Cumberbatch, la super star de la série qui bat tous les records de popularité sur la planète?

 

 

Mon avis :

 

Depuis que je lis de plus en plus de romance/feel good, je me sens beaucoup plus légère et j’ai la pêche. Pourquoi donc ? Car ces romans sont synonymes pour moi de légèreté, de rire, de sourire et de bonne humeur.

 

Et ce roman, chers lecteurs/chères lectrices, ne déroge pas à cette sacro-sainte règle. Quand Sam Riversag m’a proposé son roman, j’ai sauté à deux pieds sur l’occasion et, encore une fois, j’ai bien fait.

 

Je vais vous présenter un peu l’histoire en quelques mots.

 

Mary est une jeune anglaise, à qui tout semble réussir. Un job pas trop mauvais, un petit copain « idéal » et une amie fofolle mais fidèle. Tout semble le mieux du monde jusqu’au jour où elle tombe en pleine séance de kamasutra entre son chéri et une nana qui, de toute évidence, n’est pas elle.

 

Pour se remettre de cette trahison, Mary décide de créer un blog consacré à l’homme qu’elle idolâtre et considère comme le meilleur chéri du monde, l’acteur anglais Benedict Cumberbatch.

 

Mary pensait que tout serait simple, mais c’est sans compter sur l’infidèle qui a décidé de revenir... pour mieux repartir plus tard, laissant une Mary au bord du gouffre. Ajouter à cela une trahison pro, un chat glouton et un noël catastrophique, notre héroïne est au bord de l’apoplexie.

 

Je fais sciemment le choix de ne pas trop en dire car j’ai vraiment envie que cette chronique vous donne envie de lire ce roman et découvrir tout ce qui se passe dans la vie de Mary. Cette nana est tout simplement énorme. Tellement normale, une nana comme nous toutes que beaucoup de femmes se reconnaîtront en Mary, à une époque passé ou actuelle de leur vie.

 

Mary est très touchante et je me suis attachée à elle. Avec son humour so british et ses hésitations, elle ne pourra que vous faire fondre. Et que serait Mary sans son incontournable moitié, j’ai nommé Lola. Meilleure amie de notre héroïne, Lola tire les tarots, consulte l’avenir sur un ouija et est un soutien sans faille pour Mary.

 

Elle est l’amie délurée mais présente que nous avons presque toutes, nous les nanas. Les échanges entre les deux amies sont tordants et tellement bien pensés que je n’avais pas l’impression de lire une fiction mais d’entendre une réelle conversation.

 

Vient ensuite Simon, le petit-ami infidèle/toutou à sa maman. Alors lui, je dois dire qu’il est assez pathétique dans son genre et malheureusement, le monde regorge de « Simon ». Je ne comprends pas que Mary puisse autant s’accrocher à lui, alors qu’il passe son temps à se moquer d’elle. J’ai eu envie, à plusieurs reprises, de la secouer pour qu’elle comprenne qu’il fallait passer à autre chose, surtout après la scène mémorable de noël.

 

Il y a d’autres personnages secondaires bien entendu, tout aussi attachants, et je les citerai en vrac : Emily, Trevor ou encore le prof de taï chi....

 

Parlons maintenant un peu de l’histoire en elle-même. La narration est assurée par Mary qui nous raconte son histoire avec moult détails et jeux d’humour. J’ai beaucoup aimé cette façon de rédiger le roman, comme si l’auteure nous impliquait dans une conversation avec la narratrice et nous permettait d’interagir avec elle.

 

L’auteure a une très belle plume, beaucoup d’humour et une imagination fertile. Le rythme est soutenu et l’auteure sait appâter le lecteur en terminant chaque chapitre sur la révélation future d’une situation clé. J’ai adoré cette façon d’écrire car, devenue addict de l’histoire, j’enchaînais les chapitres les uns derrière les autres.

 

J’espère vraiment que ce roman sera le premier tome d’une série car j’aimerais retrouver nos deux héroïnes plus tard. J’ai fini ma lecture avec des questions sans réponse, surtout quand on lit la toute dernière page du roman. Je n’en dis pas plus, pour vous inciter à cette lecture mais, croyez-moi, si vous tentez l’aventure, vous ne serez pas déçus.

 

Très bonne lecture à vous.

 

Marjorie

Emilie Bonrepos. 23/11/2018 19:28

Merci pour cette découverte, du coup je l'ai lu et j'ai trouvé que c'était un vrai roman rock and roll pour les jours de blues! Je partage ton opinion, c'est génial.

KalouMarjojo 24/11/2018 10:45

C'est exactement ça. Un roman anti déprime à t'en faire péter les zygomatiques. Je le conseille autour de moi car il vaut vraiment la lecture. Ravie que toi aussi, tu l'aies aimé ;-)