Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #coup de coeur 2017 catégorie

Les Lames du Cardinal - Le dragon des arcanes (tome 3)

Pierre Pevel

Pierre Pevel

L’histoire :

 

Un dragon noir très ancien menace Paris. La Griffe Noire semble décider à tout faire pour éliminer l’Alchimiste et Agnès retourne auprès des Sœurs de Saint Georges afin de trouver les réponses à ses questions.

 

Mais il semblerait qu’un grand secret soit en cours. Comme toujours, les hommes du Capitaine La Fargue sont sollicités, une nouvelle fois, pour démêler les fils de cette histoire.

 

Mais sont-ils prêts à payer un nouveau tribut pour la défense de ce pays, qui leur a déjà tourné le dos ?

 

 

Mon avis :

 

Nous voilà enfin au troisième tome de cette trilogie riche en rebondissement, qui clôture en beauté Les Lames du Cardinal.

 

Les Lames ont souffert, le groupe est soudé mais des secrets ne vont pas tarder à être dévoilés. La Fargue et ses hommes sont de nouveau sollicités pour mettre à jour le complot, surtout qu’un immense et ancien dragon noir menace Paris.

 

Béatrice, amie d’Agnès, l’a vu et sa vision l’a rendue aveugle. Elle transmet son savoir à Agnès pour que son amie empêche cette vision apocalyptique de se dérouler. Agnès, dont le destin est de devenir une louve, une des plus puissantes, mais qui a refusé de voir son avenir dicté de la sorte. Seulement, l’on ne peut échapper à sa destinée, surtout en ces temps si difficiles et troubles.

 

Dans ce dernier tome, je me suis attendue à beaucoup de rebondissements et je ne fus pas déçue. Néanmoins, je n’imaginais pas cette fin qui me laisse un peu triste je dois l’avouer.

 

Après avoir lu la trilogie du Puits des mémoires, je pensais retrouver une fin « heureuse » mais tel ne fut pas totalement le cas.

 

Néanmoins, cette lecture fut magique, dans tous les sens du terme, et je suis sortie de là ravie.

 

Encore une fois, je suis sous le charme de la plume et du talent de Pierre Pevel, qui est un conteur hors pair, à l’imagination sans limite, qui charme son lectorat par la puissance de ses mots et de son histoire.

 

Les Lames du Cardinal m’ont fait replonger dans l’histoire de notre magnifique pays, au temps de cet homme d’exception que fut Richelieu. Le côté historique de cette saga, allié à ce petit côté mystique avec les dragons, sans oublier la présence des célèbres Mousquetaires du Roi, tout est réuni pour une version moderne du roman de cape et d’épée, le tout sans fioriture ni lourdeur.

 

Il a fallu tout le talent de cet auteur pour magnifier cette histoire qui a conquis mon cœur.

 

« Les Lames du Cardinal » va vous faire voyager dans la France d’autrefois et vous en redemanderez.

 

Enfin, le seul bémol, car il en faut bien un, et je pense que vous serez d’accord avec moi, c’est le manque que je ressens à chaque fois que je ferme un livre de Pierre Pevel au mot fin. Mais la magie de son écriture domine.

 

Très bon voyage au cœur de la France du 17ème siècle et laissez vous emporter par la magie Pevel.

 

Marjorie

Voir les commentaires

Noir sanctuaire

Preston & Child

Preston & Child

L’histoire :

 

Cela fait un mois que l’Inspecteur Pendergast a disparu, emporté par la créature contre laquelle il se battait dans les marais d’Exmouth. Rien n’est plus comme avant pour Constance, de retour à Riverside Drive. Afin de tenter de surmonter sa peine, elle décide de s’isoler définitivement dans les souterrains qui serpentent sous le manoir.

 

Une surprise de taille l’y attend : Diogène Pendergast, le frère d’Aloysius, que l’on croyait mort, tué par Constance qui l’a poussé dans un volcan en éruption…

 

Il réussit à la convaincre de la suivre sur une île mystérieuse. Croyant à un enlèvement, Proctor, le fidèle allié de Pendergast, part à sa poursuite. Seulement, quoi qu’il fasse, il n’arrive pas à les rattraper.

 

Que peut bien vouloir Diogène ? Et pourquoi Constance a-t-elle accepté de le suivre ? Aloysius est-il vivant ou mort ??

 

Mon avis :

 

Ahhhhhhhhhhhhhhhh. Voici en gros ma réaction quand j’ai découvert que le nouveau tome des aventures de l’Inspecteur Aloysius Pendergast allait sortir le 3 mai. J’étais tellement pressée que je suis allée l’acheter le 2 mai… Il faut quand même se rendre compte que ça faisait un an que j’attendais et que j’avais laissé notre héros dans une situation des plus complexes. (Lire mortel sabbat pour tout comprendre).

 

Nous retrouvons dans ce nouveau volet Constance en proie à une tristesse que je peux imaginer sans peine, un mois après avoir perdu Aloysius dans les marais d’Exmouth.

 

Est-il mort ? Est-il vivant ? Nul ne le sait. Son corps n’a jamais été retrouvé, ni même de traces pouvant laisser penser qu’il est en vie.

 

Constance essaye tant bien que mal de survivre à la peine immense qui l’envahit, au point de décider de retourner vivre dans les souterrains qui serpentent sous la maison. Un soir, se pensant seul, elle découvre un repas préparé et particulièrement succulent.

 

Le lendemain, ça sera un autre repas, une fleur déposée, un roman laissé, une musique jouée. Bien décidée à trouver la raison de tout cela, elle va se retrouver nez à nez avec Diogène !!!

 

Coup de théâtre car, pour tous les fans assidus, Diogène est censé être mort, poussé par Constance dans un volcan en éruption…. Eh bien, non seulement il a réussi à survivre mais, en plus, il fait tout pour convaincre la jeune femme de sa rédemption et de son amour pour elle….

 

Bien malgré elle, elle consent à le suivre dans le paradis qu’il a préparé pour elle. Mais, Proctor croyant à un enlèvement, va partir à sa poursuite dans le monde entier.

 

Je dois dire que, dans les prémisses de ma lecture, je ne comprenais pas trop où on allait. Pendergast est sûrement mort (crime horrible de vouloir tuer notre héros je dois dire), Constance veut finir sa vie dans un sous-sol mais va suivre Diogène qui est vivant, alors qu’il s’est servi d’elle par le passé…. Enfin Proctor se retrouve perdu loin de tout.

 

Mais au final, le suspens a très vite pris le pas sur le reste et j’ai dévoré les 432 pages qui composent ce nouvel opus.

 

Je dois avouer que Constance est véritablement machiavélique. J’ai eu beaucoup de mal à voir, parfois, si elle joue un jeu avec lui ou si elle est sincère. Bon, ils ont quand même un enfant ensemble, même si les circonstances de la conception ne sont pas idylliques.

 

Son jeu est ambigu mais va s’avérer très important. Il ne faut pas oublier qu’elle vient d’une autre époque.

 

Comme je ne veux pas spoiler pour les futurs lecteurs, je ne rentrerai pas trop dans le vif du sujet mais je dois dire que ce nouvel opus est riche en rebondissement et qu’il appelle une suite qui sera chargée en révélation (ouiiiiiiii une suite).

 

Je ne peux que vous inciter à le lire, et sans tarder. Après avoir tant attendu la suite de Mortel Sabbat, Noir Sanctuaire est un délice pour les yeux et l’imagination. J’ai déjà hâte de lire le prochain car je suis restée sur ma faim…..

 

Très bonne lecture les accros

 

Marjorie

Voir les commentaires

Les vampires de Chicago - morsure de sang froid (tome 6)

Chloé Neill

Chloé Neill

Attention, ne pas lire cette chronique si vous n’avez pas lu les 5 premiers tomes !!!!

L’histoire :

 

Chicago va mal. Les surnaturels sont de plus en plus exposés à la vindicte des humains. Le maire a montré sa véritable nature et Mallory a décidé de s’emparer d’une très ancienne relique contenant le mal à l’état pur.

 

Seule Merit peut les arrêter et va employer toute sa force de jeune vampire pour protéger ses proches, le tout aux côtés d’Ethan. Qui va l’emporter ? Et comment Merit va-t-elle réussir à rétablir les choses ?

 

Mon avis :

 

Youyouyou…. Merit est de retour pour un 6ème tome explosif et topissime. Je l’avais commencé, à peine le 5ème fini mais je l’ai mis en suspens un temps, histoire de ne pas me lasser.

 

Résultat, à peine repris, à peine fini. Comme quoi, même après quelques semaines, je ne suis toujours pas lassée de cette série.

 

Je dois dire que je trouve ce 6ème tome particulier. Je vous explique pourquoi. Je le redis. Il ne faut pas lire cette chronique si vous n’avez pas lu les 5 premiers tomes, ça serait dommage pour vous.

 

Nous débutons l’histoire avec le sourire. Ethan est de retour, bien vivant et en forme. Seul subsiste une sorte de lien entre lui et Mallory, après qu’elle ait échoué à faire de lui un familier.

 

Merit et Ethan savourent les joies de leur retrouvaille mais cela sera de courte durée.

 

Seth Tate, l’ancien maire de Chicago, dévoile sa véritable nature de surnat et tente de s’emparer d’une relique rare et ancienne qui contiendrait le mal à l’état pur. Mais il n’est pas le seul à le convoiter.

 

Mallory, l’ancienne meilleure amie de Merit, s’est servie d’elle pour faire revenir à la vie Ethan et le transformer en familier afin de s’emparer elle-aussi de cette source de pouvoir.

 

Une course contre la montre va commencer pour notre couple, pas uniquement pour leur survie, mais également pour la protection de Chicago, du monde et des humains.

 

Il ne m’aura fallu qu’une journée environ pour arriver au bout de ce 6ème tome. Comme je le disais un peu plus haut, il est particulier pour moi. Si je devais le décrire, sans réfléchir, je le qualifierai d’adulte.

 

L’évolution de la relation entre Merit et Ethan est flagrante. Ils ont mûri tous les deux et ça se ressent. L’émotion est intense et j’ai senti mon cœur battre comme celui d’une adolescente à ses premiers émois….

 

Comme pour les 5 premiers tomes, le rythme est intense et soutenu. J’ai été emportée dans le tourbillon de l’histoire et j’ai vogué avec plaisir aux côtés de nos héros. Nous en apprenons un peu plus sur chacun d’eux.

 

Une nouvelle entente se noue et chacun d’eux grandit un peu plus. J’ai retrouvé, bien évidemment, avec énormément de plaisir le duo Merit/Ethan. Je suis fan de leur couple et de leur amour. J’ai trouvé que l’auteur avait bien su décrire la peine et le gouffre ressentis par Merit après la disparition d’Ethan.

 

Les Vampires de Chicago est une série magique, qui va au-delà du genre bit lit. Oui c’est une histoire de vampires et de surnaturels. Oui, on y retrouve quelques mythes, comme la peur du soleil ou le goût du sang. Mais c’est plus que ça.

 

Je prends autant de plaisir à la lire que celui ressenti quand j’ai lu Les Chroniques Lunaires.

 

Au final, j’ai dévoré le tome 6 et le suivant m’attend sagement. Il sera lu à partir de vendredi lors de ma participation au week end à 1000.

 

Bonne lecture à vous tous

 

Marjorie

Voir les commentaires

L'école du crime

Christian Jacq

Christian Jacq

L’histoire :

 

Nous sommes en Angleterre, au cœur du pays. Un homme, pas comme les autres, directeur d’une école quelque spéciale, décide de prendre sa retraite et de se choisir un successeur.

 

Seulement, l’un des élèves, mécontent du choix, le fait savoir.

 

Résultat : 5 morts et une école du crime qui se fait connaître, en lançant un défi de taille à l’ex inspecteur chef Higgins.

 

Qui est cette personne et jusqu’où ira sa folie meurtrière ?

 

Mon avis :

 

Higgins est de retour dans de nouvelles aventures, éditées cette fois-ci sous le véritable nom de plume de Christian Jacq. C’est un véritable bonheur pour les fans de cette série de retrouver notre héros adoré.

 

Certains sont juste réédités, mais d’autres sont de nouvelles aventures, comme l’Ecole du Crime. Je suis juste ravie de retrouver Higgins et Marlow, et de les voir évoluer en plus.

 

Nous débutons l’histoire par la découverte macabre de 5 corps dans un manoir anglais. 5 morts violentes dans ce qui semble être une école du crime. Higgins est appelé sur place et retrouve ainsi le superintendant Scott Marlow, de plus en plus moderne mais ne sachant toujours pas s’habiller.

 

Qui peut bien avoir tué tous ces gens ? Pourquoi étaient-ils tous réunis dans ce lieu et pourquoi une école du crime ?

 

Très vite, un profil se dessine dans l’imagination d’Higgins, qui va devoir démêler le vrai du faux et utiliser toute son intelligence pour trouver la solution.

 

Comme toujours, aucune déception, rien que du plaisir à lire cette série.  Christian Jacq prend toujours autant de plaisir à nous offrir les enquêtes de l’Inspecteur Higgins.

 

Marlow a évolué également, il est encore plus moderne avec sa tablette et son portable. Mais, fidèle à ses habitudes, il est toujours aussi mal habillé. Higgins, quant à lui, est fidèle à sa classe légendaire. Sans oublier Mary, en pleine forme et qui mène la maison d’une main ferme.

 

J’ai passé un très bon moment de lecture en présence de mes deux héros favoris.

 

La toile de fond a évolué, ainsi que les méthodes et les personnages, mais Higgins reste lui-même. Sa distinction, son flair, son flegme purement britannique et son intelligence sont un véritable bonheur.

 

Les enquêtes d’Higgins resteront de bons policiers à l’anglaise qui vont ravir les fans, qui attendaient depuis longtemps son retour.

 

Très bonne lecture

 

Marjorie

Voir les commentaires

Le secret de Crickley Hall

James Herbert

James Herbert

L'histoire:

 

Afin de surmonter la douleur omniprésente dans leur vie depuis bientôt un an, Gabe emmène sa femme et ses deux filles vivre quelque temps dans une grande maison du Devon, en Angleterre, à Circkley Hall.

 

Ce voyage est censé les aider à affronter le premier anniversaire de la disparition de leur fils, Cam.

 

Mais, au lieu de les aider à surmonter cette épreuve et à les rassurer, comme une maison cocon peut si bien le faire, l'inverse va se produire.

 

Que s'est-il passé dans cette maison pour qu'une telle aura sombre l'entoure et fasse que tous les précédents locataires soient partis aussi vite qu'ils sont arrivés?

 

Quel terrible secret cache cette maison?

 

Mon avis:

 

J'ai adoooooooooooooooré. Voilà c'est aussi simple que ça, j'ai adoré.

 

Je l'ai dévoré littéralement et, après la dernière page, j'en redemandai encore.

 

C'est typiquement le genre de livre que j'affectionne par-dessus tout. Je suis un peu tarée, ça je le reconnais. Mais je suis ainsi. Les histoires de revenants, d'esprits et de maisons hantées me ravissent. Que ce soit en livre ou en film.

 

L'histoire débute avec l'arrivée de la famille Caleigh devant cette très grande demeure dans le Devon, le tout sous un ciel sombre et pluvieux. Gabe et Eve vivent une profonde tragédie qui affecte toute la famille.

 

Leur fils de 5 ans, Cam, a disparu alors qu'il était sous la surveillance d'Eve dans un jardin d 'enfants près de leur domicile londonien. Après bientôt un an, ils ne savent toujours pas s'il est vivant ou mort. L'anniversaire approchant, Gabe profite d'une mission professionnelle pour emménager avec toute sa famille à Crickley Hall.

 

Tout les pousse à ne pas y rentrer et à faire demi tour. Une maison sombre dans un environnement qui l'est tout autant. Une sensation de malaise qui les envahit.

 

Mais cela ne sera que le commencement....

 

J'arrête là ma description car je veux vraiment vous pousser à découvrir la suite de cette histoire. Ce n'est pas un banal roman racoleur sur une histoire de revenants et d'esprits qui hantent une maison. Ca va au-delà de ça.

 

Le couple vit une période très difficile à vivre. Leur jeune fils a disparu depuis bientôt un an alors qu’il était sous la garde de sa mère. A la culpabilité de cette situation s’ajoute le fait de continuer à vivre pour ses autres enfants et tenir son couple. Tout cela fait beaucoup pour Eve.

 

Alors, quand elle arrive dans cette maison sinistre, chargée d’énormément d’énergies négatives, tout cela fait beaucoup.

 

Tout est réuni pour une histoire prenante et haletante. Le rythme est soutenu, les chapitres alternent des points d’histoire, les « témoignages » des enfants de l’époque, ou encore ce que vivent les membres de la famille.

 

Le livre est long, mais pas fatiguant ni ennuyeux. L’alternance régulière des chapitres nous permet de découvrir l’histoire sous plusieurs regards et de comprendre tout ce qui s’est passé en cette période tragique.

 

Le cadre est très pittoresque : un petit village anglais perdu dans le Devon, une population marquée par des secrets, des soupçons, des faux semblants.

 

J’ai vraiment été emballée par cette lecture qui m’a collé pleins de frissons mais qui demeure loin du sensationnel. L’imagination joue un grand rôle pendant la lecture de ce roman. Tout est une question d’imaginaire de toute façon. Doit-on y croire ou, au contraire, faire preuve de scepticisme, comme beaucoup de personnes ?

 

Que l’on y croit, ou non, ce livre est passionnant à lire et l’histoire, proche d’une enquête policière, vaut la lecture des fans du genre.

 

Marjorie

Voir les commentaires

Réplique: une enquête de Lizzie Gardner (tome 1)

T.R Ragan

T.R Ragan

L'histoire:

 

Elisabeth, dite Lizzie, est une jeune adolescente insouciante et amoureuse, à qui tout sourit. Un soir, après avoir été raccompagnée par son petit ami, Jared, son chemin croise celui de l'homme qui a déjà kidnappé plusieurs jeunes filles. Aucune n'a été retrouvée vivante.

 

Elle va rester prisonnière pendant 2 mois, mais réussira à s'échapper.

 

15 ans plus tard, Lizzie est devenue détective privée et enseigne aux jeunes filles à se défendre en cas d'agression. Elle ne garde aucun souvenir de ces deux mois, sauf pendant ses nuits où elle revoit tout son calvaire, l'empêchant de passer une nuit convenable.

 

Un beau jour, Jared, devenu agent du FBI, l'appelle et lui annonce l'horreur: il est revenu et lui a laissé un mot.

 

Malgré sa peur, Lizzie sait qu'elle va devoir braver son pire cauchemar si elle veut espérer, un jour, vivre à nouveau.

 

Mon avis:

 

Ce livre m'a beaucoup plu. Pour une découverte, je ne suis pas déçue, loin du monde.

 

L’histoire débute de façon tragique en assistant à l’enlèvement de Lizzie, 17 ans, qui va vivre 2 mois de cauchemar mais qui réussira à s’échapper de sa prison. Sa vie ne sera plus jamais la même car elle va assister à l’horreur.

 

15 ans plus tard, devenue détective privée, elle est choisie pour espionner une femme possiblement infidèle. Dans le même temps, l’homme qui l’avait enlevé revient et laisse un mot à son attention après avoir kidnappé une nouvelle jeune fille.

 

Jared, son ancien amoureux, devenu agent du FBI, l’appelle à la rescousse. Lizzie comprend qu’elle ne peut plus se cacher et revient dans la course. Revoir Jared fait remonter beaucoup de souvenirs à la surface. Elle n’a pas le choix, elle doit affronter son passé.

 

Le personnage de Lizzie est très fort, très combattif. C’est une battante qui, malheureusement, a vu sa vie détruite à 17 ans. Elle vit avec le syndrome de la culpabilité de la survivante. Elle a survécu et pas les autres…

 

Sa vie en sera détruite et ses relations avec les autres seront fortement impactées par ce passé difficile à gérer.

 

L'écriture de ce roman, sur un sujet pourtant lourd, est magnifique. Le personnage de Lizzie est combatif et très humain. Je n'ose imaginer celles et ceux qui le vivent réellement. L'auteur a très bien su, à mon avis, décrypter les moindres petits détails qui jalonnent la vie de ces survivants ordinaires.

 

L'histoire est troublante et certains passages sont plutôt difficiles à lire. Les descriptions sont très réelles et peuvent mettre mal à l'aise les plus sensibles d'entre nous.

 

Mais dans l'ensemble, l'histoire est addictive et passionnante car, si l'on regarde plus loin que le simple thème de l'enlèvement, noyau central de ce livre, nous assistons surtout au combat de l'héroïne pour sa propre survie, dans un monde où elle est regardée de travers, car différente ou indomptable pour certains...

 

Réplique, les enquêtes de Lizzie Gardner est un très bon thriller psychologique qui ne vous laissera pas indifférent après sa lecture, tant par l'histoire que par ses personnages et leur humanité touchante.

 

Un très bon thriller qui donne envie de découvrir le tome 2.

 

Très bonne lecture à tous

 

Marjorie

Voir les commentaires

Sa chose

G.Dimitri

G.Dimitri

L'histoire:

 

Tout commence avec un site de rencontres, Psycho love. Vous remplissez un questionnaire et le site se fait fort de trouver vos partenaires compatibles. Si vous êtes désespérés en amour, ce site est fait pour vous.

 

Tout est fait pour vous plaire. Pour lui plaire. Mais dans quoi est-elle tombée? Peut-on vraiment faire confiance au monde virtuel et à ceux qui le fréquentent?

 

Mon avis:

 

Nouvelle découverte Kindle avec ce roman au titre accrocheur: sa chose de G.Dimitri.

 

L'accroche a fixé mon attention: un pervers narcissique ne sait pas aimer.

 

L'histoire débute sur une disparition, celle d'Ethan Mauve, fondation de Psycho love, site de rencontres d'un style bien particulier. Ici tout est possible, même le plus fou.

 

Peu de temps avant sa disparition, Ethan avait constaté la disparition d'un disque dur aux données sensibles. Les suspects? 4 personnes de son entourage.

 

Notre héroïne, Groseille (la pauvre!!!!), va chercher à découvrir la vérité, à sa demande. Mais tout s'emballe quand des corps vont être découverts dans le coffre d'une voiture, ainsi que des traces de sang.

 

Dans le même temps, une célèbre romancière semble disparaître à son tour. Tout semble tourner autour de ce site internet. Ethan est-il vraiment sincère? Quel est l'intérêt de Groseille? Qui a volé le disque dur?

 

Préparez-vous à être scotché à votre siège en lisant ce roman.... Ce thriller est une tuerie. Tout du long, vous pensez comprendre la situation, deviner les choses, jusqu'au réveil "brutal" de l'épilogue.

 

L'auteure a réussi le pari de nous amener à croire exactement ce qu'elle voulait. Je me suis rendue compte de cette situation en lisant la fin et, quand j'ai lu les commentaires d'autres lecteurs, je me suis rendue compte que je n'étais pas toute seule.

 

L'histoire est dingue, les personnages aussi fous les uns que les autres, un paradis de faux semblants et de secrets en tous genres.... Tout est réuni pour un thriller qui nous tient aux tripes et nous entraine dans les tréfonds de l'âme humaine....

 

Il s'agit là du 4ème roman de l'auteure, qui nous dévoile un opus plein d'humour noir et d'un suspens haletant et tenant. Qui plus est, G.Dimitri est très proche de son lectorat et répond à ses fans, ce que j'apprécie beaucoup.

 

Alors en résumé je dirai ceci: Sa Chose est un thriller poignant, qui nous tient en haleine jusqu'au bout, qui nous fait croire à beaucoup de choses mais dont le talent de l'auteure nous pousse à ne comprendre la vérité qu'à la fin.

 

Ce livre vaut d'être connu et lu. Je vous le conseille vivement.

 

Très bonne lecture les ami(e)s.

 

Marjorie

Voir les commentaires

Cruel redoux

JH Roch

JH Roch

L’histoire :

 

Alex et Kevin, jeune couple de 17 et 21 ans, s’installent dans le petit village de Sainte-Uralie-Springfiled situé à 4 kilomètres de la frontière entre l’Amérique du Nord et le Canada. Elle est prostituée et il est son mac.

 

Les gens du village ne voient pas d’un très bon œil l’installation de ce couple dans la maison jaune, la plus célèbre de ce village.

 

Qui aurait pu prédire les bouleversements engendrés par leur arrivée ?

 

Quand le passé et le présent se mêlent, c’est le début de la fin.

 

Mon avis :

 

J’ai découvert l’auteur grâce à un célèbre réseau social qui, un beau jour, m’a invitée à découvrir son monde littéraire.

 

C’est la première fois que je lis un roman mêlant français, anglais et québécois. Aussi, je vous conseille d’avoir avec vous un petit lexique que vous trouverez sur le site de l’auteur ou de prendre directement attache auprès de JH Roch, très proche de son lectorat.

 

L’histoire débute avec l’arrivée d’un jeune couple, Alexandra et Kevin, dans un petit village tranquille. Alex a 17 ans et tapine pour le compte de Kevin, 21 ans, aussi beau que dangereux.

 

En ville, cela ne gênerait probablement personne mais ici, à la campagne, cela est mal vu, même si certains hommes en profitent.

 

De plus, Kevin part vite à la recherche d’une nouvelle proie mais va se heurter à une opposition à laquelle il ne s’attendait pas.

 

L’histoire va prendre une autre tournure quand le village tout entier va prendre position contre ce couple et que les plans de Kevin ne vont pas se dérouler comme prévu.

 

Je dois dire que j’ai très vite ressenti beaucoup de dégoût pour Kevin, qui se sert des femmes pour son propre plaisir et sa perversion n’a aucune limite. D’ailleurs, sa nouvelle proie n’a que 15 ans, l'âge d’Alex quand elle est tombée dans ses filets.

 

Alex est une jeune fille hors du commun, que la vie n’a pas épargné mais très intelligente. Trop pour Kevin d’ailleurs, qui fait en sorte de la garder dans un univers sombre et teinté de drogue pour en faire ce qu’il veut.

 

L’histoire va évoluer d’une drôle de façon et prend une sacrée tournure, la rendant d’autant plus addictive.

 

J’ai vraiment adoré ce roman et son ambiance. Les personnages sont attachants et touchants. Les femmes vont se révéler particulièrement fortes et combattives, comme je les aime. Cruel redoux, c'est un combat. Celui d'une jeune fille qui va remonter la pente et prouver à tout le monde qu'elle est quelqu'un de bien et de combattif, qui force l'admiration des autres tant sa détermination est à l'image de la générosité des femmes de cette histoire.

 

Ce roman mérite d’être lu et est très bien écrit. La plume est agréable à lire, sans trop de lourdeurs ni ennui. Le rythme est soutenu et chaque description a son intérêt. L’histoire est bien établie et se déroule sans accroc.

 

Ce fut une très belle découverte et j'ai hâte de lire la suite des aventures d'Alex et de Sainte-Uralie-Springfield.

 

Marjorie

Voir les commentaires