Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #enquete catégorie

La légende des templiers - la clé (tome 6)

Paul Christopher

Paul Christopher

L’histoire :

 

A peine sortis d’Afrique, au moment même de prendre leur avion, Peter et Eddy se font abordés par un homme russe qui les enjoint de le suivre afin de l’aider à retrouver l’une des épées sacrées, en les présentant à un prêtre en Turquie.

Malgré quelques réticences, ils acceptent de venir avec lui, sans savoir à quoi ils s’attendaient.

Comme les Templiers des siècles auparavant, Peter et Eddy vont se lancer dans une grande chasse « aux trésors », qui les conduiront au-devant de grands dangers.

 

Mon avis :

 

6ème tome des aventures de Peter et Eddy, qui viennent tout juste de réussir à quitter l’Afrique (voir le tome 5). Arrivés à l’aéroport afin de pouvoir prendre leur avion, nos deux amis sont abordés par un russe, Viktor.

Il leur demande de venir avec lui en Turquie, afin de les présenter à un homme d’église, le Moine Dimitrov. Ce dernier les met sur la trace de Ferrum Polaris, l’épée du nord.

Pour rappel, Peter avait hérité de son oncle d’Hesperios, l’épée de l’ouest et le Moine Helder avait été le gardien d’Aos, l’épée de l’est.

Peter et Eddy décident d’accompagner Viktor et vont à la rencontre de Dimitrov, qui va leur apprendre beaucoup de choses, dont beaucoup en rapport avec les familles régentes russes du temps de Raspoutine entre autre.

Après avoir été un peu déçue par le tome 5, que j’avais trouvé trop éloigné des templiers, ce tome 6 m’a comblée. Je replonge dans le monde des templiers et dans les courses poursuites endiablées.

Ce nouveau tome est riche en rebondissement et j’ai apprécié que ce livre soit essentiellement centré, non seulement sur les templiers, mais aussi sur l’amitié nouvelle entre Peter et Eddy.

Ce duo fait des étincelles et développe une amitié profonde et sincère. Eddy est un atout pour cette histoire et il a su parfaitement trouver sa place. Son intelligence est aussi développée que celle de Peter, que nous avons retrouvé en très grande forme dans ce nouvel opus.

Dans ce nouveau tome, on va se retrouver en Russie et en découvrir un peu plus sur les familles régentes, Raspoutine ou encore Staline.

Encore un cours d’histoire passionnant qui va se mêler à une intrigue bien ficelée, une enquête rondement menée et un duo passionnant qui rend addict.

Vivement le tome 7 maintenant…

Marjorie

Voir les commentaires

La légende des templiers - la légion perdue (tome 5)

Paul Christopher

Paul Christopher

L’histoire :

 

En Ethiopie, un explorateur retrouve le tombeau de Julien de la Roche-Guillaume, un templier ayant eu accès, lors des croisades, à certains des manuscrits perdus de la mythique bibliothèque d’Alexandrie.

 

Peter Holliday, professeur d’histoire à l’académie militaire West Point, va se rendre en Afrique, en compagnie de Raffi et Peggy, pour tenter de décrypter les énigmes contenues dans la sépulture du Templier.

 

Bien vite, il va découvrir que tout est lié à la légende de la célèbre 9ème légion romaine, envoyée par Marc Antoine et disparue du jour au lendemain.

 

Dans un pays en proie aux conflits perpétuels, Doc va comprendre très vite qu’il est sur la piste d’un trésor légendaire, mais convoité par d’autres.

 

 

Mon avis :

 

Nous retrouvons Doc pour une cinquième aventure, dont l’histoire va l’emmener dans les confins de l’Afrique, aux côtés de Raffi et Peggy sur la piste, entre autre, du Roi Salomon.

 

L’histoire débute par un retour aux sources, au temps de Rome et de sa splendeur d’antan. La conquête des territoires a été le fer de lance de Rome, ce qui amena Marc Antoine à envoyer une légion, la 9ème, à partir à la recherche de trésors enfouis.

 

De notre temps, Raffi a trouvé une pierre précieuse, un diamant brut, qui prouverait l’existence des mines du Roi Salomon, porté à l’écran dans les années 90, mais qui restent un mythe.

 

Poussés par leur instinct et leur soif de connaissance, nos amis vont partir à la recherche de ce trésor disparu.

 

Même si l’histoire trouve son origine dans les templiers, à savoir la découverte des recherches du templier Julien de la Roche-Guillaume, cette aventure ne fait que peu mention à l’Ordre des templiers, ce qui m’a quelque peu surprise.

 

Ayant lu les 4 premiers tomes, qui tournaient véritablement autour des templiers, là le sujet principal est surtout l’Afrique. Nous allons voyager sur le continent, pour nous enfoncer dans la jungle et partir à la découverte des secrets de ce pays.

 

De légende en légende, nous voguons aux côtés de nos héros sur les traces des mythiques mines.

 

J’ai adoré ce nouveau tome et retrouver nos héros, toujours aussi touchants dans leurs échanges. Mais, mon petit doigt me dit que je ne resterai pas trop éloignée des templiers dans le prochain tome qui s’annonce….

 

La légende des templiers est toujours une aussi belle découverte littéraire, qui m’enchante et me fait voyager, mêlant passé et présent, en une quête de la vérité.

 

Très bonne lecture à vous tous

 

Marjorie

Voir les commentaires

Contrepoids - une enquête de Lizzie Gardner (tome 2)

TR Ragan

TR Ragan

L’histoire :

Carol Fullerton a 16 ans quand, un jour, elle part à l’épicerie et ne reviendra jamais. Que s’est-il passé ? A-t-elle été enlevée ? Est-elle morte ? Nul ne le sait. Sa mère, Ruth, en phase terminale d’un cancer, engage Lizzie pour tenter de découvrir la vérité, avant qu’elle ne soit emportée par la maladie.

 

Dans le même temps, Lizzie est engagée par Andréa Kramer pour retrouver sa sœur, Diane, qui a disparu depuis plusieurs semaines. Elle soupçonne fortement Anthony Melbourne, coach sportif et véritable gourou du bien être et de la remise en forme, d’être responsable de la disparition de sa sœur.

 

Son compte en banque a été vidé, elle n’a rien dit à personne. Lizzie va devoir mouiller le maillot pour découvrir la vérité.

 

Mon avis :

 

Second tome des aventures de notre intrépide détective, j’ai nommé Lizzie Gardner.

 

Après répliques, nous allons suivre Lizzie dans deux nouvelles enquêtes, accompagnée de Jessica et Hayley, sans oublier le beau Jared.

 

Nous avions laissé Lizzie plus vivante que jamais à la fin du premier tome. J’avais été emballée par l’histoire de cette nana combattante qui arrive à vaincre ses peurs et son passé. J’avais hâte de découvrir la suite.

 

Il est souvent difficile de ne pas se « louper » sur un second tome quand le premier est plutôt bien réussi. Tout l’art d’un écrivain est de réussir à faire une suite qui s’emboîte parfaitement avec le début et qui accrochera le lecteur.

 

Nous débutons ce second tome par la rencontre de Lizzie avec Ruth Fullerton. Sa fille, Carol, a disparu à l’âge de 16 ans. Très gravement malade, Ruth souhaite savoir ce qui est arrivé à sa fille et engage Lizzie pour découvrir la vérité. Franck, le mari de Ruth et père de Carol, est farouchement opposé à la venue de Lizzie, ce qui ne l’empêchera pas d’accepter le dossier.

 

Dans le même temps, elle est sollicitée par Andréa Kramer pour retrouver sa sœur, Diane, qui a disparu sans laisser de trace après avoir vidé son compte. Andréa, snob et profondément antipathique, est persuadée qu’Anthony Melbourne, gourou du fitness et de la remise en forme, est responsable de sa disparition, l’accusant d’avoir monté la tête de sa sœur.

 

Lizzie prendra également ce dossier en charge, avec l’aide de Jessica et Hayley.

 

Un bon second tome en perspective, avec des enquêtes intéressantes et une évolution des personnages, avec une partie du livre axé sur Hayley et son passé trop difficile pour une gosse de son âge.

 

Chacun trouve sa place et l’histoire progresse à un rythme doux mais sans ennui et lourdeur.

 

J’ai eu plaisir à retrouver Lizzie et Jared, évoluant à deux, de la voir se rapprocher de sa sœur et de la voir commencer à revivre.

 

Ce nouveau tome se lit facilement et est prenant, à la limite addictif. On ne peut, encore une fois, que s’attacher à ce bout de nana et à son caractère plutôt spécial mais au final, facile à vivre.

 

Elle se bat tous les jours mais j’ai été encore plus touchée par la détresse d’Hayley, tellement peu habituée à recevoir de l’amour dit « normal » qu’elle ne sait pas comment gérer celui donné par Jessica et Lizzie.

 

Au final, je suis plutôt contente de cette découverte littéraire qui, sans être l’œuvre du siècle, est une belle réussite et vaut le coup d’être lu.

 

Marjorie

Voir les commentaires

Agatha Raisin enquête: la quiche fatale

M.C Beaton

M.C Beaton

L’histoire :

 

Sans raison particulière, Agatha Raisin, pimpante quinquagénaire londonienne, décide de prendre sa retraite et vendre sa société pour aller vivre dans le cottage qu’elle a récemment acquis au cœur d’un village des Cotswolds.

 

Afin de tenter de s’intégrer à la population, elle décide de participer à un concours de quiche mais rien ne se passe comme prévu. Une personne meurt empoisonnée après avoir mangé sa quiche, la forçant à devoir admettre sa tricherie. En effet, elle a acheté la quiche à Londres. Shocking !!!

 

Qui a empoisonné la quiche d’Agatha et qui pouvait en vouloir la victime ?

 

Devant la situation, Agatha Raisin va partir à la découverte de la vérité, telle une Miss Marple en puissance.

 

Mon avis :

 

Depuis le temps que j’entendais parler de ce roman, je profite d’un récent passage dans une librairie pour me le prendre. Installée confortablement dans mon canapé devant un bon feu (je vous promets, ça fait cliché mais c’est vrai), je me lance dans la découverte de ce livre.

 

Déjà, j’aime beaucoup le titre. La quiche fatale met une touche de gaieté rien qu’en lisant la couverture.

 

L’histoire débute par la retraite un peu prématurée de notre héroïne Agatha Raisin.

 

Elle ne connait pas la campagne, elle est une pure citadine mais elle veut vivre dans un cottage au sein d’un petit village. On ne sait pas trop pourquoi mais, déjà, le sourire monte aux joues rien qu’à l’image que ça donne.

 

Voulant participer à un concours de la meilleure quiche, mais cuisinant comme « une quiche » (on excusera ce vilain mot d’humour très facile je le reconnais), elle décide d’acheter une bonne quiche épinard chez un traiteur pour gagner le concours.

 

Mais, rien ne se passe comme prévu et le juge de la compétition meurt empoisonné et le coupable est la quiche d’Agatha, ce qui la forcera  à avouer la sombre vérité : Agatha Raisin ne sait pas cuisiner.

 

Rien qu’en écrivant ces lignes, je souris au rappel de ce livre que j’ai terminé tout juste ce matin.

 

Le style du roman est léger et agréable à lire, tout en étant soutenu. Tout est fluide dans ce livre. Dès que l’on passe les premières pages, on se sent emporté dans le voyage entamé par cette femme.

 

J’ai adoré l’histoire. Agatha Raisin est une Miss Marple quinquagénaire. Elle quitte une vie remplie pour un endroit plus que calme mais où, finalement, elle va trouver ce qui lui manquait avant.

 

L’auteure a créé un personnage attachant mais les autres ne sont pas en reste. Que ce soit le policier Wong, qui se prend d’affection pour Agatha, ou la femme du pasteur, qui est la bonté incarnée et va apporter beaucoup à notre héroïne, tout ce petit monde m’a fait rêver.

 

Je suis une fan de l’Angleterre et de ces petits villages, à la Barnaby ou Agatha Christie, où pleins de petits potins et secrets se nichent.

 

J’ai passé un excellent moment de lecture avec Agatha Raisin. Ce personnage, très humain, ressemble à beaucoup de femmes et c’est ce qui est bien. Ce n’est, ni une wonder woman, ni une gazelle à qui tout réussit.

 

C’est juste une femme comme les autres, la rendant accessible à tout lecteur.

 

En résumé, Agatha Raisin mène l’enquête nous fait passer un très bon moment livresque. Beaucoup d’humour au rendez-vous, des secrets et potins en tout genre et un début de série qui laisse présager de bonnes lectures.

 

A bientôt les accros

 

Marjorie

Voir les commentaires