Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #michael fenris catégorie

Aaverhelyon

Michael Fenris

Michael Fenris

L’histoire :

Un soir de tempête, Daniel Trusk s’arrête pour aider une femme arrêtée sur le bas-côté, du fait de la panne de sa voiture. Kathleen et lui, voyant qu’ils ne pourraient pas faire 10 mètres de plus, trouvent refuge dans un vieux manoir, et font la connaissance des propriétaires, plutôt inquiétants, des lieux, les VARDEC.

 

Très vite, ils apprennent que la tempête va durer 7 jours et 7 nuits, jusqu’à LA nuit, mais sans plus donner d’explications…

 

Peu de temps après leur arrivée, une famille ainsi que des frères jumeaux vont se retrouver dans la même situation. Daniel comprend très vite que quelque chose ne va pas du tout.

 

Va alors commencer une semaine des plus déroutantes qui doit prendre fin dans 7 jours et 7 nuits. Mais quelle fin est prévue ? Et quel est leur rôle dans tout ceci ?

 

Mon avis :

 

Ce livre est une pure découverte signée abonnement Kindle, merci amazon…

 

Alors que je « feuilletais » une liste de livres en emprunt, je tombe par un pur hasard sur ce livre et son nom quelque peu imprononçable. Toujours maintenant, j’avoue avec du mal à le lire sans trébucher (façon de parler bien sûr).

 

Je dois avouer que je ne connais pas l’auteur, ni ses œuvres. La couverture a attiré mon regard et la lecture de la 4ème de couv a achevé de m’entraîner dans sa lecture.

 

Avant de parler du livre en lui-même, j’ai envie de faire quelques lignes sur cet auteur et, après des petites recherches, j’ai eu la surprise de découvrir un auteur français, né à Nancy, médecin installé en région parisienne et passionné d’écritures, qui en est ici à son 3ème roman. Aaverhelyon est son premier roman auto-édité.

 

Nous débutons l’histoire avec, comme trame de fond, une tempête plutôt violente. Daniel Trusk, flic déchu reconverti en privé, prend en stop une jeune femme Kathleen, en panne, mais ils se retrouvent vite obligés de trouver refuge, comme plus tard 5 autres personnes, dans le manoir plutôt dérangeant de la famille VARDEK.

 

Qui sont ces gens et pourquoi l’atmosphère de la maison est-elle aussi prenante ? Telles sont, entre autre, les questions que va se poser Daniel, très peu de temps après son arrivée.

 

La tempête doit durer 7 jours et 7 nuits, jusqu’à son dénouement lors de la fameuse nuit.

 

Je dois dire que nous sommes très vite mis dans le bain de l’étrange et l’atmosphère pesante est ressentie dès le début. La famille VARDEK est plutôt spéciale et ses membres des plus surprenants.

 

Que ce soit Valia, la fille du maître des lieux, nymphomane perverse et qui entretient des relations bizarres avec son père, ou encore le maitre d’hôtel méga flippant, sans oublier la vieille femme coincée au 3ème étage et le neveu savant fou, la famille VARDEK fait penser à une araignée génétiquement modifiée attirant sa proie dans sa toile et ne la laissant plus partir.

 

Michael Fenris a une imagination développée qu’il met en œuvre en écrivant cette histoire abracadabrante qui va tenir le lecteur en haleine. J’aime beaucoup le thème de la sorcellerie et du monde « magique ». C’est ce qui a, entre autre, attiré mon attention de lectrice.

 

Cette lecture m’a beaucoup plu. La plume de l’auteur est agréable à lire et soutenue.

 

Le personnage de Daniel est très attachant. Cet homme, qui a tout perdu suite à une erreur qui le hante toujours, va se battre pour une seconde chance et il est le seul qui aura la présence d’esprit de tout comprendre. Il va décortiquer ce qui se passe avec beaucoup de froideur et de cynisme.

 

Mon seul hic concerne la fin de l’histoire. Je ne veux pas spoiler alors je ne m’étendrai pas trop sur les raisons. Je dirai seulement, et ceux qui ont lu comprendront, qu’un petit plus n’aurait pas été de trop. Je pense que la fin aurait pu être tournée de façon à nous faire nous poser encore plus de questions, quitte à nous laisser penser à une suite.

 

Je la trouve trop courte mais intéressante tout de même.

 

En résumé, Aaverhelyon est un très bon roman d’angoisse sur le monde mystérieux de la sorcellerie, écrit par un romancier français à l’imagination fertile, qui vous emmène dans un univers glaçant et prenant.

 

Très bonne lecture à tous.

 

Marjorie

Voir les commentaires