Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #steampunk catégorie

Feuillets de cuivre

Fabien Clavel

Fabien Clavel

L’histoire :

Paris 1872. Le cadavre d’une femme, atrocement mutilé, est trouvé dans les rues de Paris. Le premier d’une longue série. Ragon, policier obèse à l’intelligence développée par la lecture intensive, se met en chasse du meurtrier.

Il va falloir toute l’intelligence et l’obstination de Ragon pour découvrir le fin mot de cette histoire.

 

Mon avis :

Ce livre est vraiment très particulier comme genre : du steampunk. Ce courant littéraire, dont on dit qu’il a pris naissance dans les années 80, caractérise un genre de livre dont l’histoire se passe à l’époque victorienne et où se mêlent des éléments futuristes.

On y mêle l’histoire réelle avec des idées futuristes.

Dans ce roman, l’histoire débute par notre rencontre avec le héros de ce livre, Ragon.

Policier obèse qui va s’éprendre d’une prostituée, qu’il épousera, Ragon compense son physique par une intelligence très développée par la lecture. Dévoreur de roman, Ragon est capable de résoudre ses enquêtes grâces aux livres.

Après avoir résolu sa première enquête, Ragon va se retrouver entraîner dans une course contre la montre décidée par un esprit dérangé et malade.

Je n’avais jamais lu ce genre de romans et j’avoue avoir été emballée. J’aime beaucoup l’idée de mélanger faits historiques et imaginaire déluré.

Le personnage de Ragon est tout à fait exceptionnel et très attachant. Cet homme, dont l’esprit va disparaître en même temps que son épouse chérie, n’aura de cesse de mettre à bas les tueurs et manipulateurs en tout genre.

La plume de l’auteur est très belle à lire et soutenue, ce qui n’est pas trop étonnant quand on sait que Fabien Clavel fut enseignant en français jusqu’en 2011. Son imagination sans borne se ressent dans son écrit.

J’ai très envie de découvrir le reste de son œuvre, tant ma lecture de Feuillets de Cuivre a marqué mon esprit.

J’ai eu l’impression de me retrouve dans le monde de Vidocq, quand il part à la recherche d’un tueur qui extraie l’essence de vierges pour la transformer en élixir de vie éternelle, dans le Paris du 18/19ème siècle.

Feuillets de cuivre fut une belle découverte (merkiiii mon groupe de lecture pour ça) que je conseille à tout le monde car, à mon sens, tout type de public pourra l’aimer.

Marjorie

Voir les commentaires