Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Les épées de glace - tome 1

Olivier Gray

Olivier Gray

L'histoire:

Deria, jeune fille noble de 17 ans, est retrouvée froidement assassinée dans la basse ville de Musheim. Ses seuls amis, Mahlin, un jeune garde, et Shani, sa servante, décident de traverser le pays afin de prévenir son père. En effet, il semblerait que l'empereur souhaite étouffer l'incident, en raison de la nature du père de Deria.

N'écoutant que leur courage, ils décident de braver les dangers et rejoignent ainsi le Baron Froideval.

Mais qui est-il en réalité? Qui pouvait en vouloir à Deria? Tant de questions qui attendent des réponses.

Mon avis:

Ce premier tome me fut chaudement recommandé par ma coupine de Livraddict, qui l'a adoré. Comme elle commence à connaître mes gouts, elle était persuadée que j'aimerais également. Force est de constater qu'elle ne s'est pas trompée.

Ce livre est juste génial.

Nous sommes entrainés dans un univers sorti de l'imaginaire de l'auteur, au coeur de l'empire de Marcus Ier. Le Baron Froideval souhaite que sa jeune fille un peu sauvage, Deria, fréquente la cour et peut-être ainsi, rencontrer un beau parti pour ne manquer de rien.

Sa fin tragique va entrainer le début d'un conflit sans merci. En effet, son père est Rekk le boucher, le faiseur de veuve et j'en passe.

Rekk prend sous son aile les seuls amis de sa fille, un soldat nommé Mahlin et une servante Shani.

L'histoire nous entraine dès le début dans un univers passionnant et l'intrigue prend très rapidement. L'écriture est sans faute, sans lourdeur et ennui. La plume de l'auteur est agréable à lire.

Nous sommes pris par cette quête de ce père, qui traine pourtant une réputation des plus sanglantes, mais qui se retrouve démuni à la mort de sa fille unique. On ne peut que compatir à sa peine et souhaiter qu'il réussisse. Surtout que certains des suspects sont des vraies têtes à claque (je ne donne aucun nom pour ne pas spoiler bien sûr).

L'histoire ne connait pas de paix, les actions s'enchainent sans fin et une toile se tisse autour des protagonistes les liant les uns les autres. Un secret peut en cacher un autre.

Concernant nos personnages, ils sont touchants tous à leur façon. Shani et sa candeur de servante, Mahlin et son envie de faire ses preuves, Rekk attaché à sa réputation de boucher mais anéanti par la mort de sa fille.

Après avoir fini ce premier tome, je n'ai eu qu'une envie, commencer le second. L'auteur a distillé ce qu'il fallait pour nous donner envie de lire la suite.

D'une façon générale, les personnages sont bien imaginés, l'intrigue est bien montée sans moments de vide ou de lourdeur, l'écriture agréable à lire.

Ce premier tome est très réussi. Espérons que ce sera de même pour le second. Après tout, nous laissons nos héros en fâcheuse posture pour certains.

Je conseille vivement ce roman pour tous les fans du genre héroïc fantasy. Une très bonne lecture pour un moment agréable.

 

Marjorie

Voir les commentaires

Vertige

Franck Thilliez

Franck Thilliez

L'histoire:

Jonathan se réveille dans une grotte auprès de deux inconnus, de son chien-loup et d'un cadavre. Sa main est enchaînée à une paroi. Les deux autres hommes, Farid et Michel, sont eux aussi entravés. Farid a une chaine à la cheville. Quant à Michel, son visage est prisonné d'un masque en métal, tel le Comte de Monte Cristo. Ces hommes ne se connaissent pas, n'ont rien en commun, sauf leur condition de prisonnier.

Pourquoi sont-ils ici? Qui peut leur vouloir au point de les condamner à une mort lente et douloureuse, tout en sachant que personne ne pourra les découvrir?

Mon avis:

Ce livre traîne dans ma PAL depuis quelque temps et je n'avais jamais lu cet auteur. A l'occasion d'un challenge littéraire chez Livraddict, je me plonge dans ce thriller. D'après mes petites recherches internet, je découvre que ce livre est décrit comme: "un thriller éprouvant, un Saw à la française..."

Waou quel programme. J'ai regardé Saw et je me suis souvent retrouvée le coeur au bord des lèvres comment on pouvait imaginer une telle horreur. L'esprit humain ne cessera jamais de me surprendre.

Pour ce qui est du livre, je dois avouer que je l'ai dévoré. Je l'ai commencé dans le train hier soir et je l'ai fini ce matin au bureau. Je me surprend moi-même.

Franck Thilliez a réussi le pari incroyable de nous inclure dans un huis clos angoissant au possible mais terriblement addictif. Cette promiscuité, cette situation obligent les prisonniers à une remise en question sur leur vie et leur comportement.

Que ce soit Jonathan et sa vie de baroudeur alpiniste, Farid et sa très jeune vie de délinquant ou Michel et sa douleur. Tous sont obligés d'admettre en face des vérités qui font mal.

L'auteur a réussi à créer une atmosphère lourde et angoissante sans tomber dans le sensationnel à deux francs. Certes, l'on peut retrouver une tendance à la SAW par rapport à l'enfermement de 3 inconnus, mais cela est fait avec une certaine délicatesse.

La présence du chien de Jonathan apporte une certain page de tendresse à cette situation.

Que dire de l'auteur? Sa plume est incroyable à lire, d'une fluidité agréable, nous faisant avaler les mots à une vitesse vertigineuse. Son phrasé est parfait. Je n'ai ressenti aucune lourdeur, aucun moment de battement.

L'intrigue nous entraîne dès le début dans une chasse à la vérité et aux sentiments.

Face à l'épreuve, nous sommes nus. Notre âme se dévoile.

Vertige nous entraine dans le plus profond de l'âme et nous dévoile ce que l'homme peut imaginer de plus noir.

Vertige est une claque littéraire.

 

Marjorie

Voir les commentaires

Le lys noir

Sandrine DESSE

Sandrine DESSE

L'histoire:

Laura, jeune femme de 25 ans, est enlevée en pleine rue dans le sud de la France. Pendant 3 ans, elle va être retenue et subir les pires choses. Un jour, elle est retrouvée par hasard mais ne se souvient de rien. 

Commence alors la lente remontée de son esprit mais rien ne se passe jamais comment on le souhaite. Laura semble la proie de monstres qui ne souhaitent pas qu'elle retrouve la mémoire.

Que peut bien se cacher dans son esprit?

 

Mon avis:

Second livre que je découvre de cet auteur et j'ai adoré. J'étais curieuse de le lire et je ne suis pas du tout déçue.

Le livre est très bien écrit, de la première page jusqu'au dénouement.

Le personnage principal de Laura est une femme combative, qui va tenter par tous les moyens de retrouver sa vie. Elle a subi des horreurs mais elle ne va pas baisser les bras.

Tout semble plutôt simple quand on débute l'histoire mais l'auteur a réussi à tisser une véritable toile de mensonges, faux semblants et mystère.

L'intrigue nous tient en haleine jusqu'à la toute dernière page et les personnages sont vraiment tordus.

La trame de l'histoire est très bien établie. La plume de l'auteur est toujours aussi agréable à lire et les dialogues sont soutenus et bien organisés.

On ne peut que ressentir le drame vécu par cette jeune femme et vouloir l'épauler dans ce combat pour la vie.

Quand j'avais lu le premier roman de Sandrine Desse, j'avais trouvé comme défaut une fin un peu bâclée mais là, nous en sommes loin. J'ai trouvé que le travail d'écriture de ce roman était parfaitement maîtrisé, nous donnant la lecture d'une histoire équilibrée.

Le Lys Noir est un très bon thriller français avec des personnages bien pensés et décrits. L'histoire est complète et logique, le fil narratif se déroulant de façon très correcte tout au long de la lecture.

J'ai passé un très bon moment à lire ce roman, que je conseille aux fans de thriller.

Sandrine Desse mérite d'être connue.

Très bonne lecture à tous.

 

Marjorie

Voir les commentaires

Quand ta lettre est arrivée

Nicolas Carteron

Nicolas Carteron

L’histoire :

Lucie reçoit enfin son courrier d’acceptation de mutation dans le service des lettres perdues de la poste. Son rêve se concrétise et cela arrive justement au bon moment de sa vie. Elle devra, entre autre, tenter d’identifier de quoi permettre de renvoyer du courrier perdu.

A peine arrivée, Lucie tombe sur un courrier par hasard, devant être détruit. Contre toute attente, elle le lit et se rend compte qu’elle peut identifier le destinataire.

Seulement le courrier doit être détruit et identifier le destinataire va à l’encontre du règlement. Que faire ?

Lucie est tenaillée entre son désir de bien faire et son envie d’en savoir plus.

 

Mon avis :

Ce roman m’a été conseillé par une personne qui avait lu ma chronique du dernier Michel Bussi, en pensant que ce livre me plairait.

Après avoir réussi à le trouver, je me suis plongée dedans par curiosité. De petites recherches sur internet m’ont appris que l’auteur est un jeune romancier français et que ce livre est son 4ème roman.

J’aime beaucoup participer à la découverte de nouveaux auteurs comme Nicolas Carteron. Les lire et en parler ne peuvent qu’apporter un plus qui aidera à élargir leur « fan club » de lecteurs.

Je me suis calée dans mon canapé, avec une bonne tasse de thé, direction Libourne et notre Lucie.

Je vous avoue, j’ai lu ce livre en quelques heures. Une pure merveille.

Notre personnage principal de Lucie est juste adorable. Tellement humaine que beaucoup de personnes ont dû se reconnaitre en elle. Lucie est à une étape charnière de sa vie. Elle est embrigadée dans une histoire, sans vraiment le vouloir. Elle se retrouve à faire le bilan de sa vie et se rend compte qu’elle ne maîtrise plus grand-chose.

Elle réalise enfin le rêve de sa vie mais quelle déception pour elle de découvrir que ses collègues n’ont pas le même respect qu’elle pour ces courriers si chers à son cœur.

Et au moment où elle pense qu’elle ne peut tomber plus bas que ça, elle rencontre… une lettre.

Je crois au destin et au fait qu’une chose, un petit geste, à un moment précis de notre vie, peut engendrer un grand mouvement qui changera ce que nous sommes, à des moments charnières de notre vie.

Sa rencontre avec Adrien finit d’enclencher ce revirement total dans sa vie et elle trouve enfin un but à ce qui compose son existence. Volontairement je parle peu d’Adrien pour vous laisser le plaisir de le découvrir.

Concernant l’auteur, je suis ravie de l’avoir découvert. Sa plume est très agréable à lire et soutenue. L’histoire est cohérente, logique et sans lourdeur. Le vocabulaire est riche.

Je n’ai ressenti aucun ennui à la lecture, bien au contraire. L’auteur est parvenu à m’accrocher dès les premières pages, me donnant tellement envie de connaître la fin de l’histoire que je ne suis pas arrivée à m’arrêter de lire.

En résumé, je suis très contente de cette découverte et je vais m’empresser de lire les autres romans de Nicolas Carteron.

Cet auteur mérite d’être connu et de voir sa renommée grandir auprès des lecteurs.

« Quand ta lettre est arrivée » est un très bon roman français qui mérite d’être lu.

 

Marjorie

Voir les commentaires

L'armée furieuse

Fred Vargas

Fred Vargas

L’histoire :

Le Commissaire Adamsberg reçoit, un jour étouffant d’août à Paris, la visite d’une femme, Madame VENDERMOT, qui a eu ses coordonnées par un homme d’église dans sa région normande.

Sa fille a annoncé la mort imminente de 4 personnes mais n’a pu donner le nom que de 3 d’entre eux. Elle craint pour la vie de sa fille. Son seul recours est le Commissaire Adamsberg qui, devant une telle histoire, ne peut cacher son scepticisme.

Dans le même temps, le Commissaire doit enquêter sur l’incendie volontaire de la voiture d’un grand industriel français, avec lui dedans, et l’attaque sauvage à la ficelle sur un pigeon.

Le Commissaire Adamsberg va se lancer dans l’enquête la plus folle de sa vie. Qui a brûlé l’industriel et attaqué le pigeon ? Qui va être emporté par l’armée furieuse ?

 

Mon avis :

C’est ma toute première fois avec Fred Vargas. J’en ai tellement entendu parler qu’il fallait bien que je me lance un jour ou l’autre. Après moult hésitation, j’ai arrêté mon choix sur l’armée furieuse.

L’armée furieuse est une légende qui sévit dans les confins reculées de la Normandie. Elle est synonyme de mort violente pour ceux qui ont été vus comme faisant partie des « saisis ». Chaque saisi avait un passé de violence et voyait comme châtiment d’être tué par le Seigneur Hellebaud, « chef » de l’armée furieuse.

C’est dans ces circonstances que débarque le Commissaire Adamsberg, appelé à la rescousse par la mère de celle qui a vu les saisis. Très sceptique au premier abord, il décide tout de même de chercher à comprendre ce qui se passe.

Je dois dire que le personnage du Commissaire me plait beaucoup. Il a beaucoup d’humour et la gouaille d’un parisien.  Ses échanges avec ses adjoints, Danglard et Veyrenc, m’ont beaucoup fait rire.

L’histoire ne connait pas de passage à vide, elle est bien rythmée, avec ce qu’il faut pour nous tenir en haleine jusqu’à la fin. L’évolution de l’intrigue apporte son lot de surprises et de rebondissements, bien dosés.

L’armée furieuse est le 7ème volet des aventures du Commissaire. Je suis plutôt motivée à découvrir les autres. S’ils sont à la hauteur de celui-ci, je ne serai pas déçue.

La plume de l’auteur est agréable à lire, le vocabulaire riche et soutenu, le tout mêlé de recherches historiques, sur fond d’échanges plein d’humour entre nos personnages.

Pour une première lecture de Fred Vargas, je ne suis pas du tout déçue, bien au contraire. L’histoire est bien fournie et écrite, elle nous tient en haleine jusqu’aux dernières pages.

Une bonne lecture que je ne regrette pas.

 

Marjorie

Voir les commentaires

Dix petits nègres

Agatha Christie

Agatha Christie

L’histoire :

10 inconnus se retrouvent sur l’île du Nègre. Certains ont reçu une invitation d’amis, d’autres pour du travail à la demande d’un certain Monsieur OWEN.

La situation leur paraît quelque peu bizarre jusqu’au moment où, au cours de la soirée, un disque se met à tourner et une voix, semblant venir d’outre-tombe, accuse tous les invités d’être coupable de meurtre.

Chaque personne invitée par Monsieur OWEN semble avoir sur la conscience la mort d’une personne. Personne ne veut y croire jusqu’au moment où les invités meurent les uns après les autres.

10 petits nègres invités sur une île. Mais qui survivra ?

Mon avis :

Comment ne pas se prendre de passion pour cette histoire ? Dix personnes invitées par un inconnu sur une île coupée du continent, qui semblent toutes avoir comme point commun d’être chacun responsable de la mort d’une ou plusieurs personnes.

Agatha Christie a et restera la maîtresse incontestée du roman policier anglais. Son intelligence et sa vivacité d’esprit en font un auteur mondialement renommé. Que dire de sa plume ? Sans défaut, sans vide, sans lourdeur.

Agatha Christie manie les mots avec passion et nous entraine dans une course effrénée pour la recherche du coupable.

« Dix petits nègres » va au-delà de l’histoire policière traditionnelle. En effet, sont mis en scène des gens tout ce qu’il y a de plus simple. Des personnes comme tout le monde que la vie a amené à devenir des assassins, de façon volontaire ou non.

Que ce soit le Juge qui envoie à la potence un meurtrier ayant adouci le jury ou un général qui expose en première ligne l’amant de sa femme.

Ces gens sont devenus des meurtriers opportunistes, qui ont juste saisi l’occasion qui leur avait été donnée de régler des comptes ou améliorer leur vie.

Ce livre fait parties des classiques du genre.

Tout est réuni pour une très bonne intrigue : un lieu isolé, des personnages ayant tous un secret, un mystérieux homme qui se considère comme un redresseur de torts et une ambiance sombre.

Dix petits nègres, ou tout l’art de notre romancière du crime pour nous emmener dans une enquête au plus profond de l’âme humaine.

 

Marjorie

Voir les commentaires

Elle lui dirait dans l'île

Françoise Xénakis

Françoise Xénakis

L'histoire:

Ca y est. Le sésame attendu depuis 3 ans est arrivé. Il ne faut pas que j'oublie la couverture préparée pour lui. Je sais déjà ce que je vais lui. Je vais lui parler du sapin. Il n'est pas mort finalement. 3 ans que j'attends de le voir, de sentir sa peau contre la mienne, son odeur sur moi. 3 ans que j'attends. Et je vais enfin le voir.

Mon avis:

"Elle lui dirait sur l'île" est l'histoire d'une femme qui attend 3 ans d'obtenir enfin le papier lui permettant de venir voir son mari, détenu dans un camp de concentration sur une île. 3 ans qu'elle ne vit plus, qu'elle ne vit que pour ce moment.

Ce livre est peu épais mais ces pages débordent des sentiments de cette femme, dont la vie s'est arrêtée un jour il y a 3 ans, quand on est venu arrêter son mari.

Elle imagine tous les jours ce qu'elle pourra lui dire quand elle le verra. Ces petites choses qui peuplent sa vie, sans lui. Ce sapin qui finalement repousse. Et surtout, elle est fière de lui apporter cette couverture qu'elle a faite pour lui, composée de toutes ses robes.

Cette histoire est percutante mais pas très facile à lire au début. Aucun schéma traditionnel d'écriture. Des pensées posées à même le papier dans un mélange hétéroclite d'envie, de passion, de questions, de peur.

Françoise Xénakis a vu son mari partir en camp pour être interné, tout comme son héroïne.

Je ne connaissais pas cet auteur, conseillé par ma mère, et je suis ravie de l'avoir découverte.

"Elle lui dirait sur l'île" nous met dans la peau de toutes ces femmes qui ont vécu ces moments, loin de leurs maris internés, qui ont vu leur vie s'arrêter un jour et qui se sont demandées comment continuer à vivre.

Un voyage au coeur de l'âme humaine qui ne nous laisse pas indifférent, mis en valeur par une plume exceptionnelle d'une grande dame de la littérature française

 

Marjorie

Voir les commentaires

Avant d'aller dormir

S.J.Watson

S.J.Watson

L'histoire:

Christine ouvre les yeux et essaye d'émerger du brouillard qui l'entoure. Elle ne sait pas où elle est. Elle regarde l'homme allongé à ses côtés mais ne le reconnait pas. Elle se lève et avance en titubant vers la salle de bains. Elle se regarde dans la glace et pousse un cri. A qui est ce visage? Qui suis-je? Où suis-je? Elle croit rêver mais se touche le visage. Ce visage qu'elle voit dans la glace. L'homme se réveille et vient la voir. Qui êtes-vous, demande-t-elle? Je suis ton mari, Ben.....

Mon avis:

Oh mon dieu. Je n'imagine même ce que l'on doit ressentir. Se réveiller chaque matin en ayant oublié qui l'on est et sa vie complète.

Telle est l'histoire de notre héroïne, Christine.

L'auteur a imaginé une histoire particulièrement tordue je dois l'avouer. Une femme, suite à un accident, se réveille chaque matin amnésique.

Chaque jour, son mari lui répète la même histoire, chaque jour elle essaye de se rappeler et chaque matin elle a oublié.

Elle ne peut rien faire. Pas de travail, pas d'ami, pas de sortie. Elle n'a plus de vie.

Avant de lire ce livre, dans le cadre d'une lecture commune, je ne savais pas trop à quoi m'attendre. J'avais vaguement vu que ce roman avait fait l'objet d'une adaptation au cinéma mais sans plus.

Le début est un peu long. J'ai eu peur de m'ennuyer en lisant. Il faut attendre un peu avant de commencer à sentir que l'histoire prend de l'entrain. Mais, dès qu'elle est lancée, elle ne s'arrête plus.

Passé un certain moment, l'histoire s'accélère et là, nous rentrons enfin dans le vif du sujet, au point que je ne me suis arrêtée qu'à la fin.

Si j'ai trouvé l'histoire tordue, je dois avouer que la fin l'est d'autant plus. Rien que pour ce dénouement et tout ce qui le précède, ce livre vaut le détour.

L'auteur a réussi à très bien décrire ce que peut ressentir une personne qui souffre véritablement d'amnésie.Son combat contre elle-même. Cette dépendance de tous les instants.

Christine est une vraie battante et j'ai développé une véritable admiration pour cette héroïne. Je me suis mise à sa place et je me suis surprise à avoir de la compassion pour elle.

Concernant l'écriture, il n'y a rien à dire. La lecture est fluide, Seuls quelques moments trop lents sont présents mais l'ensemble est cohérent.

Je regrette néanmoins une fin qui me laisse sur ma faim!!

En résumé, cette lecture fut une vraie partie de plaisir, une très belle découverte. Je conseille ce roman aux fans de thriller psychologique.

 

Marjorie

Voir les commentaires

Les chroniques lunaires - tome 2 - Scarlet

Marissa Meyer

Marissa Meyer

L'histoire:

France,village du Rieux. Scarlet est très inquiète suite à la disparition soudaine de sa grand-mère depuis plus de 15 jours. La police classe l'affaire mais Scarlet est persuadée qu'elle n'a pas disparu volontairement. Sa route va croiser celle de Loup, un homme sombre adepte des combats de rues, qui semble en savoir beaucoup sur la grand-mère de Scarlet.

De son côté, Cinder essaye de comprendre le sens de sa vie, enfermée en prison, suite aux dernières révélations du médecin. Elle doit s'évader. La reine Levana veut sa tête.

Quel lien pourrait-il exister entre Scarlet, sa grand-mère et Cinder?

Mon avis:

Second tome des aventures de Cinder. Une vraie petite bombe. J'avais adoré le premier tome et le second ne me déçoit nullement.

Nous retrouvons Cinder en fâcheuse posture, enfermée en prison dans l'attente de la sentence ordonnée et voulue par la Reine Levana. Nul besoin de préciser pourquoi elle souhaite autant sa mort.

Dans ce second tome, nous faisons la connaissance de Scarlet, unne jeune française en quête de renseignements sur la disparition soudaine de sa grand-mère. C'est un petit bout de nana qui ne se laisse pas faire. Elle est très touchante. Sa rencontre avec Loup va l'amener à voir certaines choses sous un autre angle et il va lui apporter plus qu'elle ne pense.

Loup, justement, est un vrai mystère. Un gros méchant au coeur tendre qui ne nous laisse pas indifférente. Si on le compare au Prince Kai, il est son total opposé. Mais on ne peut que fondre devant ce personnage.

L'histoire de ce second tome est prenante et bien rythmée. Les pièces s'emboîtent bien et l'on peut regretter certaines fois que la solution soit trop facile à deviner.

Mais dans l'ensemble, le résultat est très positif.

L'écriture est toujours aussi fluide et agréable à lire. Les personnages sont bien décrits. Je n'ai ressenti, comme pour le premier tome, aucune lassitude à la lecture.

Après Cinder, notre Cendirillon des temps modernes, voici Scarlet et notre petit chaperon rouge du futur.

En résumé, ce second tome est envoûtant et donne envie de lire la suite des aventures de nos héroïnes.

Très bonne suite.

 

Marjorie

Voir les commentaires

LE BRACONNIER DU LAC PERDU

Peter May      (Trilogie écossaise - Tome 3)

Peter May (Trilogie écossaise - Tome 3)

Descriptif : Depuis qu'il a quitté la police, Fin Macleod, vit sur son île natale des Hébrides, à l'ouest de l'Ecosse. Engagé pour pourchasser les braconniers qui pillent les eaux sauvages des domaines de pêche, il se trouve confronté à Whistler son ami de jeunesse qui vit désormais comme un vagabond, privé de la garde de sa fille unique. Alors qu'ils viennent de traverser une nuit d'orage, ils découvrent l'épave d'un avion abritée depuis dix-sept ans par un lac. L'appareil, qu'on avait cru abîmé en mer, recèle le corps d'un homme assassiné.

Mon avis : Fin Macleod a choisi de vivre désormais sur son île natale des Hébrides, il accepte le poste de chef de la sécurité pour traquer les braconniers. Mais le gros souci de Fin, c'est qu'il va se retrouver en face de Whistler, son ami de jeunesse devenu clochard solitaire, isolé de sa fille et aussi braconnier.

Les deux hommes assistent à un phénomène étrange, un assèchement brutal d'un lac suite à une poussée de tourbière, et découvrent un avion, avec un corps. Fin se lance dans cette enquête complexe, car le corps est identifié comme Roddy Mackenzie chanteur célèbre d'un groupe de rock celtique Amran. Fin remonte le temps avec Whistler, car ils faisaient tous le deux partis de ce groupe.

Suspense, coups de théâtre, drames se jouent tout au long du roman. Fin avec la complicité de son vieil ami l'inspecteur Gunn, met en place les pièces du puzzle, les femmes ont une place importante, on retrouve entre autres Marsaili, amour de jeunesse de Fin et Mairead la très sulfureuse chanteuse du groupe de rock.

Comme toujours, une alternance passé-présent, et il faut attendre les dernières pages pour tout savoir de cette ténébreuse histoire. Une belle écriture poétique, et une merveilleuse description de l'Ecosse, des paysages sauvages avec l'odeur de tourbe en plus.

J'ai lu des critiques de lecteurs déçus par ce dernier opus, mais pour ma part, je vais rester orpheline de ce cher Fin Macleod et de son île.

 

Catherine

Voir les commentaires

1 2 > >>