Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #heroic fantasy catégorie

Le puit des mémoires - la traque (tome 1)

Gabriel Katz

Gabriel Katz

L'histoire:

 

3 hommes se réveillent sur une route, dans les décombres d'un chariot, au bord d'un précipice. Plusieurs morts les entourent, dont des soldats. Que font-ils là? Qui sont-ils? Et pourquoi étaient-ils escortés par des soldats?

 

Toutes ces questions demeurent sans réponse car ces hommes ne se souviennent de rien. Leur mémoire est comme effacée.

 

Va commencer une course contre la montre car de mystérieux guerriers semblent être sur leurs traces.

 

Mon avis:

 

Seconde plongée dans l'univers Gabriel Katz, après Aeternia. Je suis sous le charme.

 

Beaucoup de lecteurs m'ont conseillé cette trilogie et je suis plus qu'heureuse de les avoir écoutés.

 

La traque est encore mieux qu'Aeternia. J'ai hâte de pouvoir lire les deux autres tomes, juste pour savoir si mon avis restera le même.

 

L'histoire débute par le réveil quelque peu cahotique de nos trois "héros" qui découvrent leur absence de mémoire, comme si elle avait tout simplement été supprimée.

 

Ils ressentent des émotions, comme si des brides de souvenirs tentaient de se frayer un chemin dans le labyrinthe de leurs cerveaux. Non seulement, ils tentent de se rappeler qui ils sont mais, en plus, ils se découvrent poursuivis par d'étranges soldats dirigés par un homme surnommé l'Albinos.

 

Pour ce premier tome de sa trilogie Le Puit des Mémoires, Gabriel Katz frappe fort. Le rythme est très soutenu et l'histoire intense. On se prend au jeu dès les premières pages.

 

Qui sont ces hommes et pourquoi ont-il perdu la mémoire? Nous mourons d'envie de savoir la vérité, alors nous dévorons les pages, les unes après les autres.

 

Fan de la plume de Gabriel Katz pour Aeternia, je réitère mon plaisir de le lire avec ce premier roman de la trilogie. Les personnages sont très touchants et laissent parfaitement transparaître leurs émotions.

 

L'idée d'hommes traqués, dont la mémoire a été effacée, m'a pris au piège de la lecture, me poussant à dévorer les mots et faire défiler les pages. Je n'attends plus que la suite désormais.

 

Aeternia m'a permis de découvrir cet auteur français de talent. Le Puit des Mémoire me confirme, non seulement son talent, mais également ma passion naissante pour Gabriel Katz.

 

La plume est incroyable. Son imagination est ultra développée. L'histoire est prenante et l'intrigue se positionne en douceur, laissant ce qu'il faut pour nous appâter, nous laissant sur notre faim à la toute dernière page.

 

En résumé, je remercie tout ceux qui m'ont permis de découvrir Gabriel Katz, et plus particulièrement cette trilogie. La traque est un très bon roman que je conseille vivement aux fans du genre.

 

Très bonne lecture à tous.

 

Marjorie

Voir les commentaires

Aeternia - la marche du prophète

Gabriel Katz

Gabriel Katz

L'histoire:

 

Leth Marek, gladiateur à la renommée internationale, prend sa retraite après une dure vie de combats dans l'arène. Il souhaite offrir une vie meilleure à ses fils et part vivre à la cité de Kyrenia. Il espère ainsi finir paisiblement sa vie, entourée de sa maisonnée et de ses deux fils, qu'il n'a pas vu grandir.

 

Mais même dans la cité tranquille de Kyrenia, la révolte et le changement grondent. Le sang appelle le sang. Leth Marek pensait-il pouvoir oublier son passé de combattant?

 

Mon avis:

 

Ce livre m'a été conseillé par un libraire d'Amboise qui, me voyant flâner dans le rayon avec le Sorceleur à la main, m'a dit que j'allais adorer. En plus c'est un auteur français. Banco, je m'empresse de le prendre et je le mets de côté pour plus tard.

 

Ce livre raconte l'histoire de Leth Marek, gladiateur et combattant invaincu, qui décide de prendre sa retraite dans une cité tranquille avec ses fils, loin du sang et de la violence. Sa "nouvelle vie" va très vite prendre fin et obliger notre héros à redevenir un être meurtrier et violent, pour le bien des siens. Sa vie va changer quand il croisera le chemin du prophète.

 

Dans le même temps, Varian arrive à la cité pour entamer sa formation de clerc qui lui permettra d'accéder la fonction prestigieuse de Prêtre. Son intelligence et son côté calculateur, le tout additionné à la "bonne rencontre", vont changer sa vie à tout jamais.

 

Certaines scènes m'ont fait penser à la série sur le Lion de Macédoine écrite par David Gemmell. La violence des combats est similaire à celle que l'on retrouve dans ces romans, notamment lors des scènes de guerre. J'ai d'ailleurs trouvé que, de façon générale, le style Katz faisait penser au style Gemmell. Alors, quand on connait le style littéraire de David Gemmell, que j'aime énormément, vous pouvez vous douter de mon engouement pour notre frenchie.

 

Le rythme du roman est plutôt soutenu mais démarre doucement. L'histoire va prendre son envol au bout d'une cinquantaine de pages pour trouver son rythme de croisière.

 

Le personnage de Leth Marek est bourru mais attachant tout en étant cynique. Il ne pourrait en être moins, ayant passé sa vie à cotôyer la violence de l'arène et la mort au quotidien. Sa rencontre avec certains personnages du roman, comme le Danseur  ou la prêtresse Nessirya, va marquer la vie de notre gladiateur à la retraite.

 

Concernant la plume de l'auteur, il n'y a rien à redire. Le style est très agréable à lire et facile. Le roman est très bien écrit et l'intrigue suit bien le fil de l'écriture. Chaque chapitre nous donne envie de finir le suivant pour comprendre l'histoire et en arriver à son dénouement.

 

Ambitions de politiciens, religions, prophète et faux semblants constituent un savant mélange qui fait de ce roman une très bonne lecture. Leth Marek, juste un être humain au final, nous emmène dans sa vie, son quotidien et nous fait partager sa tristesse, sa joie, son envie de vengeance et de sang.

 

En résumé, il me faut le tome 2 pour connaître la suite. Et ce sera pour un prochain billet.

 

Très bonne lecture à tous les accros des romans...

 

Marjorie

Voir les commentaires

Sorceleur - le temps du mépris - tome 4

Andrzej Sapkowski

Andrzej Sapkowski

L’histoire :

Ciri est toujours en fuite, poursuivie par les forces obscures qui veulent la retrouver pour mener à bien on ne sait quel projet. Sous la protection de Geralt, puis de Yennefer, elle se retrouve en route pour assister à l’assemblée annuelle des sorciers.

Geralt, de plus en plus attachée à cette petite, va tout tenter pour la protéger. Notre sorceleur s’est juré de la protéger, au péril de sa vie.

 

Mon  avis :

Tome 4 des aventures de Geralt et, maintenant, de la petite Ciri, gamine espiègle qui, du fait de sa naissance, est constamment en danger. Yennefer tombe malgré elle sous le charme de la gamine et va la protéger également par tous les moyens.

J’adore vraiment cette série et mon coup de cœur pour Geralt se renforce au fil des lectures. Je l’ai dévoré et je suis prise dans l’histoire de cette petite fille qui déchaine les passions et attise la curiosité des dirigeants.

Côté histoire, il n’y a que peu à dire, sauf à regretter la présence peu marquée de Jaskier, notre poète charmeur. Ce tome est axé principalement sur Ciri et sa fuite.

L’on commence d’ailleurs à en apprendre plus sur elle et sa famille, sans oublier le rôle qu’elle va jouer dans la guerre qui commence à éclater entre les royaumes.

Le tout est cohérent et rend addictif. La lecture du tome 5 ne devrait plus tarder à mon sens.

Côté écriture, eh bien rien à dire. Le talent de l’auteur n’est plus à prouver. Sa plume est très agréable à lire. Aucun ennui, aucune lassitude, juste une addiction grandissante qui ne trouve aucune fin.

C’est une série qui a trouvé sans difficulté son public dans les fans de fantasy comme moi. Les personnages sont attachants, le rythme ne connait pas de pause. Nous vibrons à la lecture de chaque page et l’envie de connaitre un dénouement heureux est là.

On se retrouve à la lecture du tome 5 chers fans du sorceleur…

 

Marjorie

Voir les commentaires

Chroniques lunaires - tome 4 - Winter

Marissa Meyer

Marissa Meyer

L'histoire:

Rien ne va plus entre la Terre et la Lune. La Reine Levana continue sa politique de domination de la terre en lançant des hordes de sauvages massacrer la population. L'Empereur Kaï continue d'espérer trouver une solution. Pendant ce temps, Cinder et ses amis mettent au point un plan pour empêcher l'union prévue. Après un ultime affrontement, Scarlet est enlevée et se retrouve prisonnière de la Princesse Winter, tellement adorée du peuple lunaire. Comment faire pour empêcher l'union, retrouver Scarlet et arrêter la Reine Levana?

 

Mon avis:

Suite et fin des chroniques lunaires avec ce 4ème tome très long mais riche en rebondissement. Après des débuts quelques peu difficiles, l'histoire a pris son envol pour finalement retomber comme un soufflé au fromage complètement raté, m'obligeant à mettre la lecture en attente, n'arrivant plus à trouver le moyen de me remettre dedans. La motivation me manquait alors que les précédents tomes m'avaient emballés.

Après quelques jours de côté, je me suis replongée dedans et fus plutôt ravie. L'action reprenait, il se passait quelque chose.. Pour retomber de nouveau.

Ce 4ème tome est essentiellement centré sur Winter, princesse défigurée par la propre volonté de sa belle-mère mais qui demeure le joyau des lunaires, tant par sa beauté que par sa force de caractère.

C'est une jeune fille un peu fofolle mais terriblement attachante, que l'on veut protéger et qu'on verrait bien aussi monter sur le trône pour enfin faire tomber cette ****** de Levana.

A sa façon, elle va apporter une aide précieuse à Cinder dans la chute de Levana.

L'action débute véritablement, à mon sens, à partir du chapitre 30. Là, le rythme s'accèle et on a beaucoup de mal à laisser le livre. On veut savoir ce qui va se passer.

L'histoire trouve sa place, les puzzles se reconstituent, le dénouement est proche. Cinder prend la mesure de l'importance de son rôle, toujours épaulée par sa fidèle Iko et Thorne, qui ne la quittera pas d'une semelle, se révélant un allié des plus fidèles.

Comme pour les premiers tomes, il n'y a rien à redire sur la plume de l'auteur et son schéma narratif. Néanmoins, j'ai trouvé à la lecture qu'il y avait trop de passages inutiles, de descriptions ou d'échanges qui alourdissent le texte et n'apportent pas vraiment d'importance au roman.

Néanmoins, l'ensemble est cohérent et toujours aussi addictif.

Toujours basé sur le thème des contes de fées, notre Winter s'apparente à Blanche Neige et son horrible Mâratre. Cette vision moderne de nos princesses de contes de fées me plait beaucoup et j'ai toujours autant mon coup de coeur pour Loup et sa relation avec Scarlet. Elle me touche énormément. Oui oui, je sais, je suis une incorrigible romantique.

La fin est surprenante mais délicieuse. Peut-être aurais-je préféré plus de détails sur l'avenir mais, qui sait, peut-être cela appelle-t-il une suite. J'en serais ravie, je ne le cache pas.

En résumé, suite et fin d'une série passionnante que je conseille vivement. Les contes de fées revisités à la sauce contemporaine. Des bagarres, des kidnappings, du sang et de l'amour... Tout est réuni pour nous faire rêver.

J'ai vraiment passé un très bon moment de lecture avec Marissa Meyer. Quelle imagination tout de même, que de penser à moderniser, à la sauce cyborg, les contes de fées qui ont bercés notre jeunesse.

 

Marjorie

Voir les commentaires

La guerre du chaos - Un royaume assiégé (tome 1)

Raymond E.Feist

Raymond E.Feist

L’histoire :

 

Rien ne va plus. Le monde est en train de changer. Il est au bord du chaos. Les plus puissants magiciens et sorciers le ressentent. Quelque chose est en train de se préparer.

D’un côté, l’empire de Kesh prépare une grande invasion pour reconquérir leurs terres.

Dans le même temps, dans la dimension démoniaque, un démon femelle est en train de s’élever. Elle fuit la noirceur, qui est en train d’engloutir le monde démoniaque.

Quel peut bien être le lien entre ses deux évènements ?

 

Mon avis :

 

Pendant une grande opération ebook, j’ai acheté ce roman par un pur hasard, ne connaissant pas du tout cet auteur. Je suis plutôt une grande fan de fantasay et le résumé me plaisait bien. Alors j’ai tenté le coup.

Quelle bonne idée j’ai eu là. Je me félicite, ça fait toujours du bien au moral… La guerre du chaos est le premier tome d’une trilogie comprenant Une Couronne en Péril et La Fin du Magicien. Cette lecture m’a donné envie de découvrir la suite.

L’histoire se déroule dans un monde imaginaire où se côtoient des hommes, des gobelins, des elfes, des magiciens, des sorciers et des démons. Oui, ça peut faire beaucoup mais finalement, le monde est plutôt grand.

Le royaume de Kesh se prépare à lancer une invasion massive pour reconquérir ses terres et ainsi, virer les isliens afin que son propre peuple s’y installe. Une véritable armée va débarquer aux Isles afin de reprendre par la force leurs anciennes possessions.

Dans le même temps, le monde démoniaque semble également en proie à une vive agitation du fait de la présence de la Noirceur, entité qui dévore les mondes démoniaques.

Fuyant le monde démoniaque, une femelle démon va s’élever et prendre une place très importance dans l’histoire. Elle est un personnage à suivre.

J’ai mis un peu de temps à me mettre dans l’histoire je l’avoue. Les débuts furent chaotiques car il y a beaucoup de personnages et, pour réussir à situer tout le monde, cela prend du temps.

Mais, une fois dans l’histoire, la lecture se fait beaucoup plus facilement et devient passionnante.

La plume de l’auteur est très agréable à lire et son style est fluide. L’auteur fait preuve de beaucoup d’imaginations dans l’écriture de son histoire. L’alternance de descriptions et de dialogues est parfaite, sans lourdeur.

Concernant les chapitres, nous retrouvons de façon alternée chacun des groupes de personnages, permettant la fluidité de l’histoire.

Je me suis attachée à certains personnages et j’ai hâte de les retrouver dans les prochains tomes. Comment va évoluer la situation ?

A la fin du premier tome, le royaume de Cridee est en fâcheuse posture et la femelle démon semble arriver dans le monde des humains. L’auteur nous laisse sur notre faim mais c’est le but d’une série, sinon où serait le plaisir ?

En résumé, ce premier tome ouvre les portes d’une histoire riche en rebondissement, qui est très agréable à lire. Pour ceux qui n’ont encore jamais lu cet auteur, je le conseille vivement.

 

Voir les commentaires

Les chroniques lunaires - Cress - tome 3

Marissa Meyer

Marissa Meyer

L'histoire:

Cinder et ses amis sont devenus les fugitifs les plus recherchés de la planète. La Reine Levana veut plus que tout la tête de Cinder sur un plateau d’argent, lançant Sybil, sa thaumaturge plutôt perverse, à sa poursuite.

Pendant ce temps, les préparatifs du mariage entre Kaï et Levana se poursuivent mais le prince ne désespère pas de trouver une solution pour l’éviter. Son cœur balance toujours pour sa cyborg.

Va-t-elle trouver la princesse Sélène, elle-seule pouvant prétendre au trône lunaire et faire ainsi tomber la Reine Levana.

Mais c’était sans compter sur l’arrivée inattendue de Cress.

 

Mon avis :

 

3ème tome des chroniques lunaires que je lis dans le cadre de mon groupe de lecture. Nous l’attendions avec impatience et nous l’avons dévoré.

Dans ce tome, nous retrouvons Cinder et ses amis qui tentent de trouver une solution pour faire tomber la Reine Levana. C’est ainsi qu’ils se retrouvent en contact avec Cress, coquille lunaire utilisée par la thaumaturge Sybil pour espionner le monde et les dirigeants.

Cress rêve d’un monde meilleur dans son satellite/prison et elle peut se révéler très utile à Cinder. Aussi, nos héros vont tenter d’aller la délivrer mais rien ne se passe comme prévu.

J’avais adoré les 2 premiers tomes mais ce livre confirme d’autant plus le talent de l’auteur. J’ai retrouvé avec plaisir Cinder, Thorne et surtout, mon chouchou, Loup.

Ce tome se concentre essentiellement sur Cress, qui va jouer un rôle décisif dans la suite de l’histoire. J’aime beaucoup comment l’auteure présente les personnages et comment ils s’insèrent dans l’histoire sans difficulté.

Chaque personnage féminin de cette série s’apparente à une héroïne des contes qui ont peuplé notre enfance.

Cinder est Cendrillon, Scarlett plutôt le petit chaperon rouge. Pour ma part, je considère Cress comme l’équivalent de la Belle au Bois Dormant. Seule dans sa tour attendant son prince charmant, le dodo en moins.

Tout est fluide dans cette série. Non seulement le texte est très bien écrit mais, en plus, l’histoire suit parfaitement son fil conducteur, sans lourdeur et sans peine. Elle évolue sans souci et avec beaucoup de logique.

L’histoire actuelle, qui tire son origine dans le passé, commence à nous apporter des éclaircissements sur la suite des aventures à venir.

Au final, nous découvrons que les personnages, qui pourtant ne se connaissaient pas au début de l’histoire, sont beaucoup plus liés qu’ils ne le pensaient. Des secrets sont révélés, des mystères se résolvent. Comme souvent, le passé influence le futur, en bien ou en mal.

Tout comme pour les 2 premiers tomes, Cress ne déçoit nullement les lecteurs de Marissa Meyer. L’histoire est soutenue, l’écriture est toujours aussi agréable. Pour un 3ème tome, l’ennui n’est pas au rendez-vous, pour la bonne et simple raison que l’histoire ne comporte pas de temps morts et qu’elle suit son fil conducteur.

Les tomes s’enchainent sans souci.

J’attends avec impatience de découvrir le tome 4 – Winter où, j’en suis persuadée, les choses vont encore plus se débloquer.

 

Allez lire cette série, elle est vraiment formidable.

 

Marjorie

Voir les commentaires

Les épées de glace - tome 1

Olivier Gray

Olivier Gray

L'histoire:

Deria, jeune fille noble de 17 ans, est retrouvée froidement assassinée dans la basse ville de Musheim. Ses seuls amis, Mahlin, un jeune garde, et Shani, sa servante, décident de traverser le pays afin de prévenir son père. En effet, il semblerait que l'empereur souhaite étouffer l'incident, en raison de la nature du père de Deria.

N'écoutant que leur courage, ils décident de braver les dangers et rejoignent ainsi le Baron Froideval.

Mais qui est-il en réalité? Qui pouvait en vouloir à Deria? Tant de questions qui attendent des réponses.

Mon avis:

Ce premier tome me fut chaudement recommandé par ma coupine de Livraddict, qui l'a adoré. Comme elle commence à connaître mes gouts, elle était persuadée que j'aimerais également. Force est de constater qu'elle ne s'est pas trompée.

Ce livre est juste génial.

Nous sommes entrainés dans un univers sorti de l'imaginaire de l'auteur, au coeur de l'empire de Marcus Ier. Le Baron Froideval souhaite que sa jeune fille un peu sauvage, Deria, fréquente la cour et peut-être ainsi, rencontrer un beau parti pour ne manquer de rien.

Sa fin tragique va entrainer le début d'un conflit sans merci. En effet, son père est Rekk le boucher, le faiseur de veuve et j'en passe.

Rekk prend sous son aile les seuls amis de sa fille, un soldat nommé Mahlin et une servante Shani.

L'histoire nous entraine dès le début dans un univers passionnant et l'intrigue prend très rapidement. L'écriture est sans faute, sans lourdeur et ennui. La plume de l'auteur est agréable à lire.

Nous sommes pris par cette quête de ce père, qui traine pourtant une réputation des plus sanglantes, mais qui se retrouve démuni à la mort de sa fille unique. On ne peut que compatir à sa peine et souhaiter qu'il réussisse. Surtout que certains des suspects sont des vraies têtes à claque (je ne donne aucun nom pour ne pas spoiler bien sûr).

L'histoire ne connait pas de paix, les actions s'enchainent sans fin et une toile se tisse autour des protagonistes les liant les uns les autres. Un secret peut en cacher un autre.

Concernant nos personnages, ils sont touchants tous à leur façon. Shani et sa candeur de servante, Mahlin et son envie de faire ses preuves, Rekk attaché à sa réputation de boucher mais anéanti par la mort de sa fille.

Après avoir fini ce premier tome, je n'ai eu qu'une envie, commencer le second. L'auteur a distillé ce qu'il fallait pour nous donner envie de lire la suite.

D'une façon générale, les personnages sont bien imaginés, l'intrigue est bien montée sans moments de vide ou de lourdeur, l'écriture agréable à lire.

Ce premier tome est très réussi. Espérons que ce sera de même pour le second. Après tout, nous laissons nos héros en fâcheuse posture pour certains.

Je conseille vivement ce roman pour tous les fans du genre héroïc fantasy. Une très bonne lecture pour un moment agréable.

 

Marjorie

Voir les commentaires

Les chroniques lunaires - tome 2 - Scarlet

Marissa Meyer

Marissa Meyer

L'histoire:

France,village du Rieux. Scarlet est très inquiète suite à la disparition soudaine de sa grand-mère depuis plus de 15 jours. La police classe l'affaire mais Scarlet est persuadée qu'elle n'a pas disparu volontairement. Sa route va croiser celle de Loup, un homme sombre adepte des combats de rues, qui semble en savoir beaucoup sur la grand-mère de Scarlet.

De son côté, Cinder essaye de comprendre le sens de sa vie, enfermée en prison, suite aux dernières révélations du médecin. Elle doit s'évader. La reine Levana veut sa tête.

Quel lien pourrait-il exister entre Scarlet, sa grand-mère et Cinder?

Mon avis:

Second tome des aventures de Cinder. Une vraie petite bombe. J'avais adoré le premier tome et le second ne me déçoit nullement.

Nous retrouvons Cinder en fâcheuse posture, enfermée en prison dans l'attente de la sentence ordonnée et voulue par la Reine Levana. Nul besoin de préciser pourquoi elle souhaite autant sa mort.

Dans ce second tome, nous faisons la connaissance de Scarlet, unne jeune française en quête de renseignements sur la disparition soudaine de sa grand-mère. C'est un petit bout de nana qui ne se laisse pas faire. Elle est très touchante. Sa rencontre avec Loup va l'amener à voir certaines choses sous un autre angle et il va lui apporter plus qu'elle ne pense.

Loup, justement, est un vrai mystère. Un gros méchant au coeur tendre qui ne nous laisse pas indifférente. Si on le compare au Prince Kai, il est son total opposé. Mais on ne peut que fondre devant ce personnage.

L'histoire de ce second tome est prenante et bien rythmée. Les pièces s'emboîtent bien et l'on peut regretter certaines fois que la solution soit trop facile à deviner.

Mais dans l'ensemble, le résultat est très positif.

L'écriture est toujours aussi fluide et agréable à lire. Les personnages sont bien décrits. Je n'ai ressenti, comme pour le premier tome, aucune lassitude à la lecture.

Après Cinder, notre Cendirillon des temps modernes, voici Scarlet et notre petit chaperon rouge du futur.

En résumé, ce second tome est envoûtant et donne envie de lire la suite des aventures de nos héroïnes.

Très bonne suite.

 

Marjorie

Voir les commentaires

Druide

Oliver Peru

Oliver Peru

L'histoire:

Le monde ne va pas bien. Les Rois sont à couteaux tirés. Une guerre se prépare et, au milieu de tout ça, les Druides tentent de vivre leur vie et d'arbitrer ce chaos ambiant. Obrigan, Maître Loup, est envoyé par son Ordre enquêter dans le royaume du Roi Géant suite au massacre perpétré entre les murs de la Citadelle. 49 soldats ont été tués d'une façon horrible, sans même qu'un cri soit entendu et sans savoir comment ont pu entrer et sortir les meurtriers. A son arrivée, Obrigan se rend compte que quelque chose ne va pas. Voulant empêcher une guerre inutile entre le royaume des Hommes du Froid et celui des Hommes du Sud, Obrigan va partir à la recherche de la vérité. Il a 21 jours pour le faire. Dans sa quête, Obrigan risque de perdre plus qu'il ne le pense.

Mon avis:

Ce livre m'a été conseillé vivement par une addictolivre, aussi accro que moi, sur Livraddict. Et elle a eu raison de me le conseiller. Oliver Peru est français et écrit remarquablement bien. Son histoire est tout à fait crédible et addictive.

Des rois qui se battent pour le pouvoir, des Druides qui protègent la forêt. Tant de thèmes qui se retrouvent dans le monde "réel".

J'ai lu ce roman avec beaucoup de plaisir et j'ai plongé au coeur des forêts avec Obrigan, j'ai couru avec Grise, la louve. Mon esprit a volé avec celui d'Arkantia. L'histoire est tellement belle, si on met bien sur de côté les meurtres plus que sanglants perpétrés dans ce livre, que mes émotions ont suivi celles des personnages.

Je ne suis pas si sensible que ça mais voilà l'image que j'ai d'un roman prenant qui nous envoûte. La capacité d'un auteur à immerger ses lecteurs dans son univers est quelque chose de peu courant à mon sens.

On peut aimer ce qu'on lit, voire même vraiment adorer. Mais vibrer avec les personnages, ressentir les émotions et se perdre dans le paysage restent des expériences plus rares.

Que dire des personnages? Obrigan, tellement plus humain que Druide par moment. Kesher et Tobias, ses apprentis au coeur pur et totalement dévoués à leur maître. Arkantia, jeune ombre que la vie va modifier au plus haut point.

Les paysages évoqués dans ce roman nous font voyager à la façon du Hobbit, dans de vastes étendues vertes où s'entrecoupent des vestiges des temps anciens.

L'intérêt de ce genre de romans est l'éveil de l'imaginaire selon moi Ma passion pour la fantasy et des auteurs comme Oliver Peru, David Gemmell ou Tolkien est née de la capacité de ces auteurs à stimuler mon imaginaire. J'aime à croire au réel de ces histoires. Qui n'a pas rêvé un jour, en secret, que tout ceci soit vrai?

En résumé, Druide est l'un de mes coups de coeur et je vais de ce pas découvrir la suite des romans de cet auteur.

 

Marjorie

Voir les commentaires

L'épée de vérité tome 10

Terry Goodkind

Terry Goodkind

Cela fait un peu bizarre car je commente le tome 10 de la série l'Epée de vérité et pas les 9 premiers. Cela fait quelques temps que je lis cette série qui me prend beaucoup de temps du fait de son volume. En effet, l'auteur rédige de véritables pavés à chacun de ses tomes. Mais leur lecture n'est que du bonheur.

Petit résumé:

Nous suivons les aventures de Richard, jeune garde forestier, dans un monde imaginaire où se mêlent la magie, les humains et toutes sortes de créatures irrééelles. Son grand-père, Zedd, est le Premier Sorcier, à la recherche du Sourcier de Vérité, pour sauver le monde d'un désastre imminent.

Il le trouve en la personne de son petit-fils Richard, qui s'avère être égarlement le Premier Sorcier de Guerre depuis plus de 3.000 ans, qu'il va initier à ce monde magique. Lors d'une simple balade, Richard va faire connaissance d'une jeune femme, Kalhan, qui n'est autre que la Mère Inquisitrice. Celle-ci, en grand danger, va embarquer notre héros dans une aventure des plus folles mais périlleuses pour tenter de sauver le monde.

Au gré de ses aventures, Richard va découvrir le monde ainsi que les différents peuples qui le composent. Il va également apprendre la vérité sur lui-même, vérité pas toujours facile à entendre.

Dans le tome X, nous retrouvons Richard au coeur d'une longue bataille contre l'empereur Jagang, dit Jagang le juste (quel euphémisme) qui combat pour l'Ordre Impérial. Cet ordre veut anéantir la magie.

Par le biais de sortilèges divers, Kalhan, devenue la femme de Richard, a été purement et simplement effacé de la mémoire des gens par un sortilège appelé La Chaîne des Flammes. Seul Richard se souvient d'elle et après moultes difficultés, il réussit à convaincre ses amis de l'existence de la Mère Inquisitrice.

C'est à ce moment là que commence le tome X, qui va nous entraîner dans une folle course contre la montre pour la survie de l'humanité et la magie. Car, sans magie, le monde sombrera.

Mon avis:

Comme toujours, le seul point négatif des romans de Terry Goodkind est la lenteur de certains passages. Trop de descriptifs rendent la lecture pesante à certains moments. Mais tout ceci s'oublie vite quand nous rentrons dans le coeur de l'aventure.

Richard, plus motivé que jamais à faire tomber Jagang, fait montre d'une singulière intelligence, et peut compter sur la fidélité de ses amis et de sa famille, grâce à Zedd et, bien sur, Nathan Rahl, son ancêtre.

Terry Goodkind est vraiment l'un des meilleurs auteurs d'héroic fantasy de notre époque. Son style léger mais puissant nous entraine dans des aventures sans fin où le bien triomphe du mal, même dans la souffrance.

Ses personnages évoluent et sont attachants. Nous les suivons de tome en tome avec le plaisir de les retrouver.

A lire pour tous les fans d'héroic fantasy, teintée de romantisme invétéré :-).

Bonne lecture

 

Marjorie

Voir les commentaires

1 2 > >>