Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #les petites madeleines litteraires catégorie

ABC contre Poirot

Agatha Christie

Agatha Christie

L’histoire :

 

De retour en Angleterre, le capitaine Hastings retrouve Hercule Poirot, qui a pris sa retraite et coule des jours paisibles. Jusqu’au jour où il reçoit une lettre signée ABC et qui lui annonce qu’un meurtre sera commis. On le prévient même du jour et du lieu.

 

Qui peut bien tenter ainsi d’obliger notre célèbre belge à une course contre la montre pour trouver ce mystérieux tueur.

 

Mais cette lettre n’est pas la première et il faudra toute l’intelligence de Poirot et de ses fidèles amis, Hastings et Japp, pour trouver la solution.

 

Mon avis :

 

Rien de mieux qu’un Agatha Christie pour me remonter le moral. Après ma lecture de 1929 jours, je n’ai pas réussi à reprendre mes lectures en cours, ni en commencer une autre. Impossible, gros blocage dû à cette dernière lecture.

 

Alors, un petit Hercule Poirot me remettant en route, je me lance dans ABC contre Poirot.

 

L’histoire débute avec les retrouvailles entre Poirot et Hastings qui se remémorent leurs souvenirs communs liés aux enquêtes menées avec succès. C’est ainsi qu’une lettre arrive par la poste, signée d’un certain ABC, qui va mettre au défi notre belge de l’arrêter avant de commettre un meurtre, en une date et un lieu donnés à l’avance.

 

Qui peut être cet ABC et pourquoi lancer un tel défi macabre à Poirot ?

 

Dès la première page, je suis emportée dans l’histoire très bien pensée par Agatha Christie et j’ai retrouvé avec plaisir ce fantastique duo. Je les adore et je suis toujours autant fascinée par la façon dont l’intrigue est imaginée et mise en place.

 

Après le premier meurtre commis, d’autres seront annoncés mais pourquoi ? Et quel lien peut-il y avoir entre eux ?

 

Hercule Poirot va mettre en marche ses petites cellules grises, analyser toutes les situations, interroger les témoins et réussir à emboiter toutes les pièces pour trouver la solution, assez tordue d’ailleurs.

 

Agatha Christie a une imagination débordante qui confirme, à chaque roman, son statut de reine du polar anglais.

 

Une petite madeleine littéraire pour un roman policier bien ficelé.

 

Très bonne lecture à vous

 

Marjorie

Voir les commentaires

Le noël d'Hercule Poirot

Agatha Christie

Agatha Christie

L’histoire :

 

Simeon LEE décide de réunir toute sa famille pour célébrer Nöel dans son manoir familial.  Mais il n’est pas l’homme le plus aimé et ce n’est pas non plus l’amour fou entre lui et ses enfants.

 

Surtout que, débarquant de nulle part, la famille voit arriver la « petite fille » du tyran ainsi que le fils d’un ancien associé.

 

Fidèle à lui-même, Simeon tente de faire tourner en bourrique sa famille jusqu’à que son corps soit retrouvé dans sa chambre, fermée de l’intérieur.

 

Qui a pu le tuer et pourquoi ?

 

Telles sont les questions que se posent Hercule Poirot qui va devoir mettre en œuvre toutes ses cellules grises pour découvrir la vérité.

 

Mon avis :

 

Dernier livre de ma pile du Cold Winter Challenge, accessoirement thème du dernier book club de Livraddict, j’ai adoré cette histoire.

 

Bon, tout le monde qui me connait le sait. Je suis une fan ultra fan d’Agatha Christie, que je considère comme la reine incontestée du policier anglais.

 

L’histoire débute par des retrouvailles houleuses au sein d’une grande fratrie menée par un patriarche au caractère bien trempé. Noël se place sous le signe de la guerre et des explications.

 

L’intrigue prend place en douceur, les personnages sont présentés et trouvent leur place dans la toile imaginée par l’auteure. Elle va nous amener à penser que chaque personnage peut être le tueur du patriarche.

 

C’est ce que j’aime chez Agatha Christie. Elle nous tient en haleine jusqu’aux dernières minutes, jusqu’à la révélation finale de notre enquêteur préféré.

 

Car oui, que serait un Agatha Christie sans Hercule Poirot ?

 

Comme toujours, il va mettre en route ses petites cellules grises et démêler le vrai du faux.

 

La plume est toujours aussi agréable à lire et son niveau soutenu. Ses personnages sont travaillés et son énigme poussée.

 

Je lui mettrai un 9 sur 10 car, bien sur, la perfection n’existe pas

 

Le Noël d’Hercule Poirot est une madeleine littéraire qui permet de passer un bon moment de lecture au coin du feu.

 

A vos livres les amis et bonne lecture

 

Marjorie

Voir les commentaires

Trois souris

Agatha Christie

Agatha Christie

L’histoire :

Une maison isolée du village, prise en pleine tempête de neige. Un jeune couple qui s’essaye à la tenue d’une maison d’hôtes. Des hôtes quelque peu bizarres, qui semblent tous cacher quelque chose. Une morte retrouvée à Londres et un calepin qui contient deux adresses : celle de la morte et celle du cottage perdu.

La maison d’hôte abriterait-elle un tueur ? Qui sera la prochaine victime ?

 

Mon avis :

Voui voui, je continue ma découverte des livres non lus à ce jour d’Agatha Christie. Pendant mes vacances, je fais le plein de ce genre de romans, qui se lisent facilement mais qui n’en sont pas moins complexes pour autant.

L’histoire se tient, l’intrigue est bien pensée et les personnages sont cohérents avec le déroulement du roman.

Comment un carnet retrouvé à Londres, après le meurtre d’une femme, peut avoir un lien avec un jeune couple qui vient juste de décider de tenter l’aventure de la maison d’hôte ?

Pour corser le tout, le mauvais temps s’en mêle, coupant du reste du monde le gite et ses occupants, nous retrouvant ainsi dans un huis clos quelque peu saisissant.

Agatha Christie met sur la sellette tous les personnages de ce roman.

Qui a tué ? Qui va tuer ? Telles sont les questions que nous nous posons au cours de notre lecture.

Encore un roman que je découvre et que j’adore. Je ne me lasse pas de cette auteure.

Marjorie

Voir les commentaires

Le mystère de Listerdale

Agatha Christie

Agatha Christie

Dans le cadre de ma (re)découverte des œuvres d’Agatha Christie, j’ai lu le mystère de Listerdale. Qu’elle ne fut ma surprise de voir qu’il ne s’agissait pas d’une histoire mais de petites histoires au nombre de 12.

Les nouvelles sont les suivantes :

  • Le mystère de Listerdale,
  • Philomel Cottage,
  • Une jeune fille dans le train,
  • Une chanson pour six pence,
  • La métamorphose d’Edward Robinson,
  • Accident,
  • Jane cherche une situation,
  • Un dimanche fructueux,
  • L’aventure de Mr Eastwood,
  • La boule rouge,
  • L’émeraude du rajah,
  • Le chant du cygne.

 

Ce recueil de petites histoires se boit comme du petit lait tellement les intrigues sont fluides. Nous assistons à des scènes de la vie quotidienne, d’hommes et femmes ordinaires, à qui des mésaventures vont arriver mais qu’une fin heureuse va couronner.

En pleine période de vacances estivales, c’est le genre de roman qui se lit facilement et donne le sourire, les histoires se finissant bien pour nos héros en herbe.

Un petit moment de douceur, un peu d’aventure, le tout pour nous faire passer un moment agréable de lecture.

 

Marjorie

Voir les commentaires

Un cadavre dans la bibliothèque

Agatha Christie

Agatha Christie

L’histoire :

Un matin au réveil, les époux Bantry découvrent une jeune femme morte étranglée dans leur bibliothèque. Qui est cette jeune femme et pourquoi la trouve-t-on chez ces respectables personnes ?

La police est appelée pour enquêter ainsi que Miss Marple, dont le flegme légendaire est sollicité pour aider à comprendre ce qui a bien pu se passer dans ce petit village anglais.

Après avoir découvert l’identité de la morte, un second cadavre est découvert dans une voiture brûlée. Quel est son lien avec la première morte ?

Tels sont les éléments d’une nouvelle enquête pour notre détective amateur, Miss Marple.

 

Mon avis :

Suite de mon cycle Agatha Christie dont je ne me lasse jamais. C’est en me lançant avec joie dans ces lectures que je me suis rendue compte que je n’avais fait qu’effleurer l’œuvre littéraire de cette auteure.

D’Agatha Christie, nous connaissons essentiellement Hercule Poirot. Le personnage de Miss Marple est très touchant. Qui n’a pas eu l’impression, par certains aspects, de retrouver une grande tante ou notre grand-mère.

Se lever un beau matin et découvrir le cadavre d’une inconnue dans sa maison est quelque chose de plutôt surprenant. Appelée à la rescousse, il en faut beaucoup pour surprendre notre détective amateur.

La découverte d’un second cadavre peu de temps après, une très jeune adolescente, va l’étonner, la cherchant à deviner quel pouvait être le lien entre ses deux mortes.

Avec son talent pour faire parler les gens et les mettre en confiance, Miss Marple va démêler les nœuds d’un mystère assez complexe, où se mêlent mensonges, duplicité, trahison et faux semblants.

Comme toujours, l’intrigue trouvera son dénouement à la toute fin du roman, nous surprenant par la complexité de l’histoire imaginée par notre auteure.

Un cadavre dans la bibliothèque est une pépite d’Agatha Christie, qui mérite sa place dans nos petites madeleines littéraires.

A lire sans modération.

Marjorie (en vacaaaaaances)

Voir les commentaires

Un meurtre sera commis le...

Agatha Christie

Agatha Christie

 

L’histoire :

Un matin, les habitants d’un petit village anglais découvrent une annonce dans la gazette locale pour le moins surprenante. « Un meurtre sera commis ce jour à 6 heures 30 à Little Paddocks. Les amis sont invités à en tenir compte, aucune invitation ne sera transmise. »

Pensant assister à une murder party, les gens se déplacent pour ressentir le frisson de la situation. Qui sera le mort ? Qui sera le meurtrier ? Telles sont les questions.

Miss Marple va enquêter pour découvrir toute la vérité.

 

Mon avis :

Je continue mon cycle Agatha Christie avec grand plaisir. Je n’avais jamais lu ce roman de l’auteure. Aussi, je l’ai découvert avec joie.

Quelle brillante idée que de penser à une murder party dans ce petit village anglais. Je note toujours avec plaisir que, dans les romans policiers anglais, chaque habitant a toujours quelque chose à se reprocher. Ce roman ne dénote pas de ce côté-là.

De vieilles dames tellement charmantes qu’elles paraissent angéliques. De jeunes adultes qui veulent vivre la grande vie. Des histoires, des secrets. Tout est réuni pour faire de cette « murder party » une vraie réussite.

Miss Marple, appelée en renfort pour aider à démêler le vrai du faux, va mener l’enquête avec brio et amener les gens à montrer leur vraie nature, leur vrai visage.

J’ai adoré ce petit bout de femme qui ne se laisse pas faire et qui possède une intelligence très développée, accentuée d’un don pour l’observation et le détail.

Un roman de plus dans mes classiques de la littérature policière anglaise du siècle dernier.

C’est difficile à expliquer, et je pense que l’on va me prendre pour une folle en lisant ça, mais quand je lis ce genre de romans, cela m’apaise, à la limite du bonheur. Je vogue vers ce pays magnifique qu’est l’Angleterre (oui oui je le confesse ; I LOVE YOUUUUU GRANDE BRETAGNE !!!), m’emmenant au siècle dernier auprès de personnages intrigants à chaque page mais d’une classe folle, la pointe d’humour so british complétant ce tableau pittoresque.

Allez, j’arrête là cette déclaration d’amour à la limite du raisonnable.

Que puis-je dire de plus ? Agatha Christie, c’est le polar anglais. Une intrigue bien menée, un dénouement trouvant sa conclusion dans la dernière page, des personnages conspirateurs et tellement humains, une histoire addictive qui ne se quitte qu’à sa fin.

 

Une petite madeleine littéraire, sans conteste, pour cette aventure de Miss Marple.

 

Marjorie

Voir les commentaires

Mort sur le Nil

Agatha Christie

Agatha Christie

L’histoire :

Pendant une croisière sur le Nil, Linnet Ridgeway est assassinée alors qu’elle est en lune de miel après avoir épousé Simon Doyle, l’ancien fiancé de sa meilleure amie.

Hercule Poirot, en vacances sur le même bateau, décide d’enquêter pour comprendre ce qui s’est passé dans ce triangle amoureux.

Jacqueline de Bellefort a-t-elle tué sa meilleure amie pour la punir de lui avoir pris son fiancé ?

Toutes les apparences sont contre elle mais il en faut plus pour Hercule Poirot avant de condamner quelqu’un.

 

Mon avis :

Le plaisir de relire Dix Petits Nègres m’a donné envie de me replonger dans les romans de cette auteure de génie. J’ai donc enchaîné avec Mort sur le Nil qui est l’un de ses meilleurs romans, selon mes goûts.

Comme je l’ai écrit dans ma précédente chronique, Agatha Christie a et restera la maîtresse incontestée du roman policier anglais. Son intelligence et sa vivacité d’esprit en font un auteur mondialement renommé.

Agatha Christie manie les mots avec passion et nous entraine dans une course effrénée pour la recherche du coupable.

Dans Mort sur le Nil, nous voguons en Egypte sur une terre chargée d’histoire au côté de personnes tourmentées par de nombreux soucis. Que ce soit Linnet qui a piqué le fiancé de sa meilleure amie, Jacqueline qui tente de se venger pour masquer sa souffrance profonde ou encore Rosalie Otterbourne qui tente d’empêcher sa mère de se noyer encore plus dans ses vices, chaque personnage porte sa croix.

L’intrigue est rondement menée et la toile du mystère est tissée de façon méthodique nous entraînant, au gré des pages, au plus profond de la noirceur qui peut être contenue dans l’âme humaine.

Au moment où nous pensons avoir tout compris, un élément de dernière minute chamboule toutes nos idées, le dénouement de l’intrigue ne trouvant sa place que dans les toutes dernières minutes.

Il faudra bien toute l’expérience d’Hercule Poirot et la présence de ses « petites cellules grises » pour déjouer le complot machiavélique ayant abouti à la mort de Linnet Doyle.

Pour moi, Mort sur le Nil est l’un des meilleurs romans de notre auteure, sur fond de voyage en Egypte, au cœur de la civilisation ancienne.

 

Pour les amateurs de policiers à l’ancienne agrémentés d’une pointe d’humour so british.

 

Marjorie

Voir les commentaires