Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #cold winter challenge catégorie

Le noël d'Hercule Poirot

Agatha Christie

Agatha Christie

L’histoire :

 

Simeon LEE décide de réunir toute sa famille pour célébrer Nöel dans son manoir familial.  Mais il n’est pas l’homme le plus aimé et ce n’est pas non plus l’amour fou entre lui et ses enfants.

 

Surtout que, débarquant de nulle part, la famille voit arriver la « petite fille » du tyran ainsi que le fils d’un ancien associé.

 

Fidèle à lui-même, Simeon tente de faire tourner en bourrique sa famille jusqu’à que son corps soit retrouvé dans sa chambre, fermée de l’intérieur.

 

Qui a pu le tuer et pourquoi ?

 

Telles sont les questions que se posent Hercule Poirot qui va devoir mettre en œuvre toutes ses cellules grises pour découvrir la vérité.

 

Mon avis :

 

Dernier livre de ma pile du Cold Winter Challenge, accessoirement thème du dernier book club de Livraddict, j’ai adoré cette histoire.

 

Bon, tout le monde qui me connait le sait. Je suis une fan ultra fan d’Agatha Christie, que je considère comme la reine incontestée du policier anglais.

 

L’histoire débute par des retrouvailles houleuses au sein d’une grande fratrie menée par un patriarche au caractère bien trempé. Noël se place sous le signe de la guerre et des explications.

 

L’intrigue prend place en douceur, les personnages sont présentés et trouvent leur place dans la toile imaginée par l’auteure. Elle va nous amener à penser que chaque personnage peut être le tueur du patriarche.

 

C’est ce que j’aime chez Agatha Christie. Elle nous tient en haleine jusqu’aux dernières minutes, jusqu’à la révélation finale de notre enquêteur préféré.

 

Car oui, que serait un Agatha Christie sans Hercule Poirot ?

 

Comme toujours, il va mettre en route ses petites cellules grises et démêler le vrai du faux.

 

La plume est toujours aussi agréable à lire et son niveau soutenu. Ses personnages sont travaillés et son énigme poussée.

 

Je lui mettrai un 9 sur 10 car, bien sur, la perfection n’existe pas

 

Le Noël d’Hercule Poirot est une madeleine littéraire qui permet de passer un bon moment de lecture au coin du feu.

 

A vos livres les amis et bonne lecture

 

Marjorie

Voir les commentaires

La révélation de Noël

La révélation de Noël

L’histoire :

 

Emily Radley, sœur de Charlotte Pitt, reçoit une lettre de son beau-frère lui annonçant que sa tante, Susannah, est gravement malade et va bientôt mourir. Pour ne pas rester seule durant son dernier noël, Emily décide de la rejoindre en Irlande.

 

Sur place, elle va refaire connaissance avec cette tante qu’elle n’a plus vu depuis très longtemps, ayant été brouillée avec le reste de sa famille le jour où elle décida d’épouser un irlandais.

 

Arrivée sur place, elle se rend compte qu’un secret gangrène le village et, à la demande voilée de sa tante, elle décide de trouver la vérité.

 

Mon avis :

 

Nouveau conte de noël que je lis dans le cadre de mon Cold Winter Challenge et j’ai adoré, comme toujours quand je lis Anne Perry.

 

Nous partons en Irlande, en pleine tempête, au chevet de Susannah, la tante d’Emily et Charlotte, la sœur de leur père, qui fut rejetée par sa famille le jour où elle épousa un irlandais catholique et partit vivre avec lui.

 

Malade, elle demande la présence de Charlotte à ses côtés, pour le motif de trouver la solution d’un mystère qui empoisonne le village entier.

 

Anne Perry, comme toujours, décortique et analyse l’âme humaine au temps de l’Angleterre victorienne. Elle nous entraîne au cœur du mystère et du mensonge.

 

Comment un mensonge peut gangréner tout un groupe de personne ?

 

Comme toujours, l’auteure nous délivre un conte de noël de toute beauté, frappant de vérité et écrit d’une main de maître. Sa plume est exquise et agréable à lire.

 

Pour être un conte de noël, il faut une belle fin bien sur, et nous l’avons en un sens.

 

J’ai adoré ce conte, qui fait chaud au cœur car il nous prouve que l’être humain peut tout surpasser et pardonner.

 

Bonne lecture à tous et de belles fêtes de fin d’année

 

Marjorie

Voir les commentaires

La disparue de Noël

Anne Perry

Anne Perry

L’histoire :

 

Coupable !!!! Tel est le verdict rendu à l’encontre d’Isobel Alvie, par « ses amis » suite au suicide d’une jeune veuve après une remarque sous le coup de la jalousie à son encontre.

 

Pour se racheter, tel que cela fut décidé par les personnes réunies chez Omegus Jones, Isobel va devoir aller annoncer en personne à la mère d’Isobel, que sa fille s’est suicidée, semble-t-il par sa faute.

 

Pour entreprendre ce lourd voyage, qui ne sera pas sans conséquence, Isobel peut compter sur sa seule amie, Lady Vespasia.

 

Mais tout le monde peut cacher des secrets, enfouis au plus profond de notre être.

 

Gwendolyn en cachait-elle un sous son vernis de perfection ?

 

Mon avis :

 

Nouveau livre sur ma liste du Cold Winter Challenge pour ce conte de Noël de l’excellente Anne Perry. Cette auteure maitrise à la perfection les codes de l’Angleterre victorienne.

 

Anne Perry est surtout connue pour ses deux personnages de policier, dont Thomas Pitt, que nous retrouvons dans beaucoup de romans de l’auteure. Mais elle a également écrit une série de contes de noël.

 

Dans ce dernier, plusieurs personnes sont réunies chez Omegus Jones pour un week end d’avant noël. Les tensions sont palpables, poussant à des échanges houleux, le ton montant, jusqu’au moment ultime où la parole de trop fuse.

 

Isobel va regretter cette parole, car le lendemain sa « victime » est retrouvée morte, suicide.

 

A la suite d’un « procès », Isobel est déclarée coupable et va mener sa pénitence jusqu’au bout.

 

Anne Perry décortique, pour notre plus grand plaisir, les diktats de l’Angleterre victorienne et met en scène une forme de procès de la grande bourgeoisie, mettant en avant l’hypocrisie ambiante et l’importance du paraître.

 

Isobel est obligée de se remettre en question et de se rendre que tout le monde cache des secrets au plus profond de leur être. C’est une bonne étude psychologique, à une époque où, déjà, tout se joue sur une simple réputation.

 

Mais ce conte met aussi en avant le côté humain qui peut entrer en ligne de compte dans une amitié, comme celle existant finalement entre Isobel et Lady Vespasia, seule personne qui va aider notre coupable désignée, dont le seul vrai crime est d'être un être humain, avec ses défauts. Mais, elle aussi, a ses secrets et souhaite s’amender.

 

En résumé, ce conte de noël est une étude de l’âme humaine, de ses déviances et de ses bons côtés.

 

Bonne lecture

 

Marjorie

Voir les commentaires

Terreur

Dan Simmons

Dan Simmons

L’histoire :

 

Nous sommes au milieu du 19ème siècle. Le Terror et l’Erebus, deux navires de l’amirauté anglaise partent, sous le commandement de Sir John FRANKLIN, tenter de découvrir un passage vers le nord dans les eaux glacés de l’Arctique. A leur bord, 129 hommes d’équipage, tout grade confondu.

 

Mais rien ne se passe comme prévu et l’Erebus se retrouve pris dans les glaces. Sir Flanklin, aidé de son second, le Capitaine CROZIER, vont tenter de trouver une solution au problème qui survient.

 

L’hiver arrive, et avec lui, une longue période de nuit qui peut faire plier aussi les hommes que le métal.

 

Mon avis :

 

Dans le cadre du Cold Winter Challenge, Terreur fut ma seconde lecture. Gros pavé de plus de 700 pages en poche, j’ai tenté l’aventure, ayant adoré ma découverte de Drood, autre pavé de cet auteur de génie qu’est Dan Simmons.

 

Il est important de préciser que cette histoire est réelle. L’expédition Franklin a quitté l’Angleterre en 1845, avec un total de 128 hommes d’équipage. Son but était de découvrir un passage dans le nord-ouest de l’Arctique, qui aurait permis à l’Angleterre d’assoir sa domination sur les mers.

 

L’Erebus fut pris par les glaces peu de temps après son départ, ainsi que le Terror. Personne ne reviendra….

 

L’auteur nous invite à nous immerger, au plus près, de ces hommes courageux de l’époque, sans qui la découverte de nouveaux territoires n’auraient pas été possibles.

 

Il nous invite à découvrir le courage sans faille de ses hommes, souvent très jeunes, qui partaient plusieurs années en mer, sans savoir s’ils reviendraient un jour.

 

Ce livre est émouvant et, par certains moments, très difficile à lire. On ne peut rester insensible devant la description de certains décès, de ces hommes qui ont réellement existés.

 

Bien entendu, Dan Simmons ne serait pas Dan Simmons s’il ne nous inventait pas un monstre dévoreur de chair humaine (CF Drood et son monstre), ce qui permet de donner un côté d’autant plus mélodramatique à l’histoire, mais ne lui faisant pas perdre son cachet.

 

On se prend de passion pour Crozier, et son addiction à la solitude, au Lieutenant Little et sa jeunesse rafraichissante, au Docteur Goodsir et son envie de tout révolutionner pour protéger les hommes.

 

On frémit devant les débuts de mutinerie, on imagine la vie à cette époque et les dangers qu’elle recelait.

 

On pleure à chaque enterrement, en se rappelant que nous sommes, au final, peu de choses et on ne peut que frémir en se disant que ces hommes, qui ne sont jamais revenus, sont morts loin de chez eux et de leurs siens.

 

J’avoue avoir dû, par certains moments, stopper ma lecture tant l’émotion me submergeait.

 

Mais cette lecture fut enrichissante. Comme toujours, Dan Simmons s’est très bien documenté, au point que j’ai presque pu sentir l’odeur des biscuits cuisinés au coin du poêle ou encore l’odeur du charbon, chargé de chauffer le navire.

 

J’ai cru sentir la morsure du froid sur mon visage ou ressentir la peur de ces hommes, sachant leur dernière heure arrivée.

 

Ce livre est vraiment épais et peu facile à lire. La plume envoutante de Dan Simmons, alliée à une histoire vraie et bouleversante, nous transporte et nous ravit le cœur.

 

Terreur est plus qu’une histoire de découverte, de voyage et de glace. C’est une histoire d’hommes, précurseurs pour leur époque, qui ont donné leur vie pour les générations futures et qui, grâce à des auteurs comme Dan Simmons, ne voient pas leur nom resté anonyme car, ils méritent qu’on se souvienne d’eux.

 

Marjorie

Voir les commentaires

Cold winter Challenge 2016

Cold winter Challenge 2016

LE COLD WINTER CHALLENGE :

 

Hello à vous tous, ami(e)s accros aux bouquins.

 

Le mois de décembre vient de commencer. Dernier mois de l’année. Qui dit décembre, dit noël, dit hiver, dit Cold Winter Challenge.

 

J’ai découvert ce challenge grâce à Sylphideland, alias coupine, qui voulait le tenter avec moi. Ok, donc on me propose un challenge (j’adore ça), qui consiste à lire des livres (j’adore encore plus) sur deux thèmes précis….

 

Il n’en fallait pas plus pour me motiver à dire oui sans hésiter….

 

Le Cold Winter Challenge existe depuis 5 ans et attire de plus en plus d’adeptes. Je vous invite d’ailleurs vivement à aller voir la page FB consacrée à ce challenge et à nous rejoindre.

 

Le but est le suivant : le challenge débute le 1er décembre pour se terminer le 31 janvier. Deux menus sont au choix :

 

  • montagne enneigée : vous lisez deux livres dont le thème principal est le froid, la neige ou l’hiver,
  • la magie de noël : vous lisez deux livres se passant pendant les fêtes de fin d’années.

 

Bien sûr, le nombre de livres est une base. Vous pouvez en lire autant que vous voulez, le minimum étant fixé à 2.

 

Me voilà donc à la recherche de ma petite liste de livres afin de respecter les règles.

 

Je vous présente donc officiellement ma liste :

 

  • Menu 1 :

 

  1. Snowblind de Christopher Golden,
  2. Terreur de Dan Simmons
  3. Noir comme neige de Peter Robinson (en option)

 

  • Menu 2 :

 

  1. Le noël d’Hercule Poirot d’Agatha Christie,
  2. La disparue de noël d'Anne Perry,
  3. La révélation de Noël d’Anne Perry

 

 

Après mures réflexions, j’ai décidé de débuter ce challenge avec le livre de Christopher GOLDEN.

 

Je ferai une chronique à chaque fin de roman afin de vous faire part de mon avis sur ces lectures…

 

En attendant, les accros des romans, je vous souhaite de très bonnes lectures.

 

Marjorie

Voir les commentaires